Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options

14 ans pour le meurtrier de Gabriele Sandri ?

Modififié
Le drame avait fait le tour du monde. En novembre 2007, sur une aire d'autoroute, à quelques heures d'un match entre la Lazio et l'Inter, un tifoso laziale, Gabriele Sandri, était tué d'une balle dans le cou par un agent de police.


Le carabinier souhaitait juste faire son chaud et tirer dans le ciel pour prévenir une éventuelle rixe entre supporters. Manque de bol, au lieu de tirer dans le ciel, il a tiré sur Sandri, qui était assis à l'arrière d'une voiture.

Le procès de l'agent Luigi Spaccarotella se déroule aujourd'hui à Florence. La requête contre l'accusé est de 14 ans de prison, réductible à 10 ans, pour homicide volontaire. Chose dont le policier se défend, puisqu'il invoque depuis le début un accident et donc un homicide involontaire.

En premier lieu, il avait été condamné à 6 ans de réclusion, mais l'avocat de la famille Sandri, soutenue par de nombreux groupes de supporters, avait fait appel pour demander une peine plus lourde.


Pour eux, aucun doute : Spaccarotella a fait exprès de tirer sur la voiture. La Justice tranchera. Dans les deux cas, sa vie et sa carrière sont déjà flinguées.

EM
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Podcast Football Recall Un autre t-shirt de foot est possible Tsugi
Hier à 15:57 Quand Bryan Mélisse plante ses pieds dans un adversaire 25
À lire ensuite
Pas touche à Schweini !