1. //
  2. // Nottingham Forest

1100 euros d’amende par mot sur Facebook

Modififié
7 0
Steve Cotterill n’est pas un rigolo.

A une époque où les joueurs passent quasiment plus de temps sur leurs ordinateurs que sur les terrains, le nouvel entraîneur de Nottingham Forest a adopté une manière plutôt tyrannique de gérer le problème « geek » chez ses joueurs.

Bien décidé à sortir le mythique club anglais de la zone de relégation d’une bonne deuxième division anglaise, l’ancien entraîneur de Portsmouth a décidé de reconduire une politique d’amende qu’il avait élaboré sur le banc de Pompey. La donne est simple, les joueurs écoperont d’une amende de 1100 par mot posté sur Twitter ou Facebook.

Furax après la défaite ses siens ce week-end à Coventry (1-0), Ishmael Miller, buteur de Forest, avait cru bon de fustiger les supporteurs, très critiques à l’égard de leur équipe, sur la toile. Ces quelques bribes de poésie auraient pu lui coûter 23100 euros. C’était sans compter sur la clémence de son entraîneur, qui a effacé la note.

Pour mieux le faire casquer.

SB
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Aucun commentaire sur cet article.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
7 0