Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 8 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 11e journée
  3. // Guingamp/Nice

1000 matchs en L1 pour Puel

Modififié
Monaco + Lille + Lyon + Nice + Puel = 1000

L'actuel entraîneur de Nice est un fidèle du championnat français. Puel - joueur - est resté scotché à Monaco durant l'ensemble de sa carrière, totalisant 486 matchs de 1re division et devenant ainsi le 24e joueur le plus capé du championnat. Mais les chiffres ne s'arrêtent pas là, puisque après avoir stoppé sa carrière de joueur, Puel s'est empressé d'enfiler la casquette d'entraîneur. Du coup, avec Monaco, Lille, Lyon et aujourd'hui Nice, Puel cumulera ce dimanche après-midi contre Guigamp son 1000e match en tant que joueur et entraîneur dans ce bon vieux championnat français. « Ça prouve ma ténacité. Quand j'étais gamin, je n'imaginais pas que j'allais devenir professionnel. Mon plaisir, c'était de courir, de gambader. Et quand je suis devenu footballeur pro, je ne partais jamais titulaire. Mais à l'arrivée, je l'étais tout le temps. Cette persévérance fait partie de ma personnalité. Je ne pensais pas que j'allais devenir entraîneur de première division non plus. Je n'ai jamais calculé. Je vis simplement l'instant présent à fond » , sourit l'ancêtre en conférence de presse.


Les fistons auront-ils cette longévité ? FB
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié