En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 24 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Scandale du Calciopoli

10 choses à savoir sur Calciopoli

Voilà près de neuf ans que le scandale Calciopoli a explosé, et c'est aujourd'hui que l'on devrait enfin connaître le verdict final. La Cassation s'exprimera sur une affaire remplie de contradictions et qui a plombé le football italien.

Modififié
Calciopoli. Une affaire qui démarre le 2 mai 2006 avec la publication d'écoutes téléphoniques dans la presse papier. Le ton est donné. Des fuites, des inexactitudes, des contradictions, des mensonges. Un imbroglio qui dure depuis neuf ans entre justice sportive et ordinaire. Un bordel sans nom, même si le sobriquet de « Farsopoli » lui a été attribué, non sans raison. Malgré tout, le verdict de la cassation ne devrait rien changer. Bien que concernant également d'autres dirigeants de club (Lazio, Fiorentina, Milan, etc.), ce procès devait prouver que la Juventus bénéficiait bien d'avantages illicites pour remporter des titres, et que Luciano Moggi utilisait son pouvoir pour conditionner le monde du football italien. Dix ans, c'est dur à résumer ou à rattraper. On va donc se contenter des faits. S'ils stipulent que sept personnes ont été condamnées à de la prison ferme pour association de malfaiteurs visant à la fraude sportive, ils racontent également plein d'autres choses. Accrochez-vous.

  • Il n'y a jamais eu de matchs truqués


    Entrons directement dans le vif du sujet. Il n'y a aucune preuve de matchs truqués dans l'affaire Calciopoli. C'était déjà le cas dès le procès sportif (bâclé en un mois) en 2006, cela a été confirmé plus tard par la justice ordinaire qui a écrit noir sur blanc : « La saison 2004-05 est régulière » . La saison suivante, elle, n'a même jamais fait l'objet d'enquête. Par ailleurs, deux membres clés de l'association de malfaiteurs n'officiaient plus. Il s'agit de Paolo Bergamo et Pierluigi Pairetto, « désigneurs » d'arbitres (moyennant un tirage au sort et des grilles pré-établies), qui avaient passé la main en 2005. Il n'y a également aucune trace de corruption. La justice ordinaire parle de tentatives de fraude non réussies (et plutôt alambiquées). Rappelons que deux titres ont été retirés à la Juve (également rétrogradée en Serie B), le premier laissé vacant, le second attribué à l'Inter.

  • La Juventus est blanchie depuis un moment


    Une belle contradiction, la Juve acquittée, son ancienne direction non. Motif : Moggi utilisait son pouvoir bien au-delà de ses compétences de directeur général, et surtout aucun résultat n'a été altéré. Une décision qui a permis à la Vieille Dame d'être plutôt en position de force pour les épisodes suivants. Toutefois, on a la sensation qu'il s'agissait surtout de couper la poire en deux, et de ne faire porter le chapeau qu'à Luciano Moggi et sa tête de parfait bouc émissaire.

  • Des mensonges qui durent


    Cette affaire a généré plusieurs légendes dont la consistance a pourtant été démentie depuis longtemps. Si elles perdurent, c'est aussi à cause d'une presse (pas seulement sportive) qui se plaît à orienter son lectorat. Calciopoli, c'est avant tout une histoire de coups de téléphones entre les dirigeants et les désigneurs arbitraux. Coups de fils totalement autorisés et même encouragés par la Fédération afin de faciliter le dialogue. Et surtout, la Juve n'avait pas l'exclusivité de ces appels, voire des dîners amicaux. Ce sont les rapports avec les arbitres qui étaient totalement interdits. Autre chose, Moggi n'a jamais « séquestré » Gianluca Paparesta après la rencontre Reggina-Juventus en 2005. Le parquet de Reggio Calabre ayant classé l'affaire sans suite depuis des années.

  • Une association de malfaiteurs bancale


    Moggi & Giraudo (ex-dirigeants de la Juventus), Mazzini (ex-vice-président de la fédé), Pairetto & Bergamo (fameux désigneurs), De Santis, Racalbuto, Dattilo & Bertini (arbitres) composent donc l'association de malfaiteurs. Nombre de ces accusés ont renoncé à la prescription, car persuadés de pouvoir prouver leur innocence. Un gang qui a perdu 11 membres en cours de route, tous acquittés, souvent trop tard pour que les arbitres concernés reprennent leur carrière. La thèse accusatoire bat de l'aile depuis des années, si bien qu'avant chaque sentence (1re et 2nde instance), cela sentait l'acquittement pour tous. C'est souvent le cas dans les rendus, pas dans les sanctions. Les deux se contredisent fortement. Sur les 30 fraudes sportives, 8 sont encore debout. De nombreux chefs d'accusation sont tombés, d'autres restés sur pied, mais avec plusieurs accusés acquittés. Enfin, un chiffre éloquent : sur la saison 2004-05, la Juventus obtenait 1,89 point en moyenne avec les arbitres qui ont finis dans ce procès (acquittés ou pas), et 2,63 avec les autres.

  • Une enquête remplie d'erreurs


    Malgré les sentences qui confirmaient partiellement leurs requêtes, les enquêteurs ont reçu de nombreuses critiques, notamment dans les rendus de justice de 1re instance. L'enquête y est décrite à sens unique et visant à ne poursuivre que les méfaits de Moggi, négligeant les autres cas suspects. Des écoutes pourtant signalées comme importantes ont été totalement délaissées par le ministère public, elles pouvaient changer le cadre de la situation. Un procès justement entièrement basé sur ces écoutes dont il est parfois difficile de déceler le réel ton de la discussion. Plusieurs théories comprennent des erreurs grotesques qui mériteraient un best-of, sur les joueurs avertis, l'horaire des appels, les scores. Le colonel Auricchio a avoué ne pas avoir regardé les matchs et avoir utilisé les analyses arbitrales de la Gazzetta dello Sport (la fameuse « Moviola » ), jugée comme journal le plus impartial.

  • La théorie des cartes SIM, dernière rescapée


    Deux des principales théories de l'accusation ont été récusées : celle sur les cartons jaunes « télécommandés » (pour faire suspendre un joueur qui affrontait la Juve le match suivant) et celle du tirage au sort truqué des arbitres. C'est pratiquement tout le procès sportif qui est contredit. Le dernier pan est celui des cartes SIM étrangères, qui ne figurait pas parmi les éléments qui ont envoyé la Juventus en Serie B. Moggi n'a jamais nié qu'il allait en acheter en Suisse, et les dépenses figuraient même dans les bilans financiers du club, il avoue tranquillement en avoir donné une à Bergamo (nous y reviendrons). En soi, cela ne constitue en rien un acte criminel. Reste à en savoir l'usage. Problème, l'accusation y ajoute plusieurs arbitres. Un moyen de magouiller sans se faire choper ? S'ensuit une reconstruction remplie d'inexactitudes entre les possesseurs virtuels. Pourtant, ces cartes SIM auraient simplement pu être mises sur écoute. Chose faite pendant un moment, mais elles étaient inactives.

  • Le travail fondamental de la défense de Moggi


    Moggi a réussi à se procurer (légalement, hein) les 180 000 écoutes de cette affaire et a engagé une équipe pour toutes les passer au peigne fin. Un travail titanesque qui leur a permis de dénicher de nombreuses conversations qui les dédouanaient selon eux, et qui, surtout, mettaient dans le pétrin d'autres équipes absentes de ce procès. Le tout changeant le cadre de cette affaire. Beaucoup d'accusés en ont profité. La Juventus a récupéré le tout pour constituer un dossier et le fournir au parquet fédéral. La justice sportive jugea bon d'attendre la prescription (à un jour près !) probablement pour éviter de « remuer la merde » . Car l'accusation était de fraude sportive. L'Inter et le Milan, notamment, risquaient très gros.

  • La contre-offensive


    Ce n'est qu'une des nombreuses initiatives entreprises dans le sens inverse. Suite aux nouveaux faits qui ont émergé, la Juventus a également demandé la révocation du Scudetto 2006 attribué trop hâtivement à l'Inter. En réponse, la Fédération s'est déclarée… incompétente. Une enquête est en cours sur les modalités de l'enquête de Calciopoli. Une mise en examen du ministère public pour une manipulation de preuves pourtant évidente n'a débouché sur rien. Il reste celle concernant un faux témoignage. La Juventus ne lâche pas l'affaire, une demande de dédommagements de 443 millions d'euros plane au-dessus de la Fédé depuis cinq ans, et elle peut utiliser l'article 39 du code de la justice sportive, qui permettrait la révision du procès sportif.

  • Un nouveau Calciopoli ?


    Ces dernières années, des députés italiens ont demandé au gouvernement à ce qu'une enquête soit ouverte pour découvrir si un second Calciopoli n'était pas en train de se tramer. C'était suite aux polémiques arbitrales accompagnants les victoires de la Juventus. Cette info résumerait presque à elle seule cette affaire. En fait, rien n'a changé en Italie. La Vieille Dame est revenu au sommet de la Serie A et l'écrase comme elle n'avait jamais fait dans son histoire. Presse et adversaires colportent les théories de complots. Et pourtant, Moggi n'est plus là. Pis, les dirigeants bianconeri se trouvent dans l'opposition, que ce soit en matière de politique fédérale ou au sein de la Ligue. Pendant ce temps, les omnipotents Claudio Lotito (président de la Lazio) et Adriano Galliani (dirigeant du Milan) sont au sommet des institutions. Pourtant, leurs noms figuraient dans les registres et écoutes de Calciopoli. Moggi et Giraudo, eux, ont été radiés à vie du football italien. Si ce procès tente de prouver coûte que coûte que les deux hommes pouvaient compter sur beaucoup d'amis, on en déduit surtout qu'ils avaient beaucoup d'ennemis pour se faire éjecter aussi facilement.

  • Un procès pour en cacher un plus gros ?


    On finit en beauté. Les zones d'ombre étant tellement nombreuses, de multiples théories sur la naissance de cette affaire circulent. Il y a eu ces mêmes années un important procès aux dépens de Télécom pour espionnage industriel. Moggi et l'arbitre De Santis en ont notamment été victimes (ainsi qu'un Vieri particulièrement énervé), d'où l'utilisation de cartes SIM pour le premier. Le groupe Télécom-Pirelli étant à l'époque dirigé par Tronchetti Provera, actionnaire historique de l'Inter. D'autres soutiennent que c'est une branche des Agnelli qui aurait tout fait pour foutre le duo Moggi-Giraudo dehors. Enfin, il y a le cas de Franco Baldini, opposant historique de Moggi, et proche d'Auricchio, chef de l'escouade de carabinieri qui a opéré. Dans une conversation avec Mazzini, l'ex-dirigeant de la Roma évoque « le grand chambardement » qu'il est en train de préparer. Ironie du sort, il revient dans la capitale en 2011, embauche Zeman, autre ennemi public de Moggi, le vire de ses propres mains et s'en va après une saison déficitaire. Cette fois, sans l'alibi de la mainmise de Moggi sur le football italien. Et il n'est pas le seul dans ce cas.

    Par Valentin Pauluzzi
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié



    mardi 17 octobre 345€ à gagner avec PSG, Bayern & Juventus mardi 17 octobre 300€ offerts en CASH pour parier le cœur léger !
    Hier à 15:23 Lyon-Duchère : Enzo Reale suspendu 7 matchs 11 Hier à 11:58 Un club de D3 va construire une tribune debout grâce à un crowdfunding 3
    Partenaires
    Logo FOOT.fr Olive & Tom
    Hier à 10:42 La roulette insolente de JK Augustin 33 Hier à 09:01 À Coventry, un fan descend sur la pelouse pour engueuler les joueurs 12 mardi 17 octobre Zebina condamné à deux ans de prison avec sursis 13 mardi 17 octobre Le fils de Giovinco ambiance les fans de Toronto 3 mardi 17 octobre Troisième commotion cérébrale en six mois pour Birnbaum 10 mardi 17 octobre Une chèvre s'invite sur un terrain de foot en Grèce 12 mardi 17 octobre Arbitre agressé et baston générale dans un match de U19 32 mardi 17 octobre Un maillot pour Halloween créé à Hawaï 6 lundi 16 octobre 216€ à gagner avec Dortmund, Man City - Naples & Real - Tottenham lundi 16 octobre Taarabt met fin à trois ans de disette 16 lundi 16 octobre C1/C3 : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1 lundi 16 octobre Un joueur de Xanthi (Grèce) sanctionné à cause de la mousse 6 lundi 16 octobre Kaká a joué son dernier match à Orlando 12 lundi 16 octobre Un match retardé à cause des confettis 3 lundi 16 octobre Une équipe de D3 argentine déguisée en Lionel Messi 6 lundi 16 octobre Le missile de Guedes avec Valence 21 dimanche 15 octobre Alessandrini nommé pour le trophée du meilleur nouveau venu en MLS 14 dimanche 15 octobre Un match de foot suivi d'un match de rugby sur le même terrain 11 dimanche 15 octobre Pronostic Inter - Milan AC : 431€ à gagner sur le derby ! samedi 14 octobre L'incroyable raté de Mateta 5 samedi 14 octobre Martin Palermo est champion du monde ! (via Brut Sport) samedi 14 octobre Un club de migrants en Andalousie 4 vendredi 13 octobre Découvrez le mini-foot ! (via Brut Sport) vendredi 13 octobre Derby County clashe Nottingham avec un freestyle de rap 4 vendredi 13 octobre Billericay Town FC (D7 Anglaise) recrute deux SDF 4 vendredi 13 octobre À Brescia, les joueurs interrompent l'entraînement pour éviter un PV 1 jeudi 12 octobre Éric Cantona va chanter du Disney 28 jeudi 12 octobre Le Récap "Semaine Internationale" de la #SOFOOTLIGUE 1 jeudi 12 octobre Villarreal s’attaque aux pigeons 20 jeudi 12 octobre Une équipe éliminée sur tapis vert à cause de ses numéros de maillots 16 jeudi 12 octobre Une séance de tirs au but jouée trois semaines après la prolongation 5 mercredi 11 octobre Le Dynamo Dresde ressort son maillot anti-raciste 22 mercredi 11 octobre La voisine avait planqué 186 ballons 47 mercredi 11 octobre L'improbable dégagement en touche d'un remplaçant du Panama 12 mercredi 11 octobre Le feu d'artifice des supporters bosniens 3 mardi 10 octobre George Weah, président du Liberia ? (via Brut Sport) lundi 9 octobre Mondial 2018 : La folie dans les rues du Caire (via Brut Sport) lundi 9 octobre Ballon d'or : la liste des 30 nommés 84 lundi 9 octobre 245€ à gagner avec France-Bélarus & Lettonie-Andorre lundi 9 octobre Quand le pays de Galles foire sa photo d’avant-match 13 lundi 9 octobre Le caramel de quarante mètres d'une joueuse de l'OL 19 lundi 9 octobre Raté incroyable en D4 néerlandaise 6 lundi 9 octobre Ballon d’or : Kane et Lewandowski sont bien là 15 lundi 9 octobre Pronostic France Bélarus : 670€ à gagner sur le match des Bleus ! 1 lundi 9 octobre Ballon d’or : Suárez, Coutinho et Mertens y sont aussi 24 lundi 9 octobre Paraguay : match interrompu pour violences après huit minutes 3 lundi 9 octobre 12 matchs de suspension pour avoir critiqué le district de Moselle 8 dimanche 8 octobre 35 Hollandais font le déplacement pour voir un match de D6 anglaise 6 dimanche 8 octobre La FIFA veut reformer les trêves internationales 20 samedi 7 octobre Une blessure affreuse en Argentine 9 samedi 7 octobre U17 : des IRM pour contrôler l'âge des joueurs 13 samedi 7 octobre QPR a créé un groupe de supporters LGBT 117 vendredi 6 octobre Un nouveau rapport accable l'organisation du mondial au Qatar 42 vendredi 6 octobre Quand des supporters anglais marquent avec un avion en papier 8 jeudi 5 octobre 267€ à gagner avec Bulgarie-France, la Suisse & Iles Féroé-Lettonie jeudi 5 octobre 545€ à gagner sur Bulgarie France ! jeudi 5 octobre 190 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions !!! jeudi 5 octobre Mondial 2018 : la mise en place de la VAR remise en cause 6 mercredi 4 octobre Ivre, Alex Morgan se fait virer de Disney World 39 mercredi 4 octobre Le gardien prend un but gag, les supporters envahissent le terrain 6 mercredi 4 octobre Une équipe espagnole intégralement formée de Sud-Coréens 15 mardi 3 octobre Un triplé dont deux ciseaux en D2 Suisse 3 mardi 3 octobre Emmanuel Eboué fait taire la rumeur VIH 9 mardi 3 octobre Victime d’un malaise cardiaque, il prolonge son contrat 3 mardi 3 octobre Ribéry a payé le salaire de son frère à Bayonne 29 mardi 3 octobre Des fans en colère parce que leur équipe gagne 10 mardi 3 octobre La terrible faute sur Renato Civelli 2 lundi 2 octobre Rocket League dans la vraie vie (via Brut Sport) lundi 2 octobre Emmanuel Eboué atteint de graves problèmes sanguins 21 lundi 2 octobre Les funérailles du club de Modène organisées par ses supporters 12 lundi 2 octobre 190 Millions d'€ à gagner ce mardi à l'Euro Millions !!! 1 lundi 2 octobre Gignac collecte 241 000 euros pour une fillette atteinte d'une tumeur 4 dimanche 1er octobre Le tifo « Dikkenek » des ultras d'Anderlecht 32 dimanche 1er octobre Il envoie un coup de boule à son coéquipier en plein match 2 dimanche 1er octobre Le ciseau d'Haller 1 samedi 30 septembre Villas-Boas suspendu huit matchs 1 samedi 30 septembre Un club de D6 allemande sponsorisé par une actrice porno 26 samedi 30 septembre Scolari veut envoyer Ancelotti en Chine 4 samedi 30 septembre Le plan machiavélique de Lucas Digne (via Brut Sport) vendredi 29 septembre Le licenciement d’Ancelotti provoqué par cinq joueurs 70 vendredi 29 septembre L'Ukip accusé d'avoir plagié le logo de la Premier League 19 vendredi 29 septembre Griezmann va publier des romans 50 vendredi 29 septembre Le mode "foot en salle" à FIFA... (via Brut Sport) jeudi 28 septembre 258€ à gagner avec Arsenal, Lazio & Torino 2 jeudi 28 septembre 177 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions !!! 1 jeudi 28 septembre Le club de Calais n'est plus 14 jeudi 28 septembre Leonardo atterrit à l'Antalyaspor 19 jeudi 28 septembre L'UEFA, le grand gagnant de l'Euro 2016 selon la Cour des comptes 4 jeudi 28 septembre River : Gallardo allume les suspicieux 12 jeudi 28 septembre Tu sais que t'es nul à FIFA quand... (via Brut Sport) mercredi 27 septembre 369€ à gagner avec Milan AC & Zénith mercredi 27 septembre Cassano prêt à sortir de sa retraite ? 7 mercredi 27 septembre Salut nazi pour un coach de D5 allemande 57 mercredi 27 septembre PSG Bayern : 10€ sans dépôt et 260€ à gagner !!! mercredi 27 septembre DERNIER JOUR DE L'OFFRE SPECIALE : 10€ offerts sans dépôt pour parier chez Winamax !!!