Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 24 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // BARRAGES COUPE DU MONDE 2014
  3. // PORTUGAL/SUÈDE

10 bonnes raisons de préférer voir Cristiano Ronaldo au Mondial

Les barrages de la Coupe du monde, c’est France-Ukraine, mais c’est aussi (et surtout) Portugal-Suède. Un match qui aura une conséquence : soit Zlatan, soit Cristiano Ronaldo n’ira pas au Brésil. On vous donne dix bonnes raisons de préférer y voir l’attaquant madrilène plutôt que le Parisien.

Modififié
1 – Parce qu’Irina Shayk à Copacabana, c’est oui

86 – 58 – 88. Ce ne sont pas les numéros de l’Euromillions de ce soir, mais un petit morceau de bonheur quand même, puisque ce sont les mensurations de la délicieuse Irina Shayk. Installée à New-York depuis 2007, la belle Russe ne se refuse que rarement des virées à Madrid pour y retrouver son chéri, Cristiano Ronaldo. Et si l’idée d’une Coupe du monde en Afrique du Sud ne la bottait que moyennement, la perspective d’aller passer quelques semaines au Brésil sent bon le sable chaud et le monoï. Sous contrat avec la marque de lingerie La Clover pour laquelle elle a réalisé un shooting en septembre 2013 que peu ont oublié, Irina aura l’occasion de montrer leur nouvelle collection de maillots de bain à Copacabana si Cristiano Ronaldo se qualifie pour le Mondial. Sinon, ce sera Saint-Bart ou les Seychelles, comme tous les ans. Relou.

2 – Parce que ça fera les pieds à Sepp Blatter

On a tous un grand oncle comme Sepp Blatter – les sous en moins. Ce type qui nous fait un bisou un peu baveux quand on arrive à une réunion de famille et qui ne crache jamais sur un refill de Johnny Walker, «  à la santé de tata ! » , évidemment. Seul bémol pour Sepp, tonton Marcel n’est pas à la tête de la FIFA puisqu’il est, au maximum, un pilier du Narval, le bar du coin. Un endroit où le penchant pour la bouteille est plus facile à assumer qu’ailleurs, comme par exemple, face à une foule d’étudiants où traînait cette caméra qui a immortalisé monsieur Blatter en train de mimer Cristiano Ronaldo façon « commandant militaire » . « Blatter, je donne mes réponses sur le terrain et nulle part ailleurs  » , a précisé CR7 après l’affaire avant de claquer un triplé contre Madrid. Cet été, la vengeance sera un plat qui se mangera froid. Avec une caïpirinha.

Vidéo

3 – Parce que ce serait con de se passer du numéro 1

Les goûts et les couleurs se discutent. Pas les statistiques. Alors laissons le Ballon d'or au placard le temps d’une Coupe du monde. Un Mondial qui aura donc lieu au « pays du football  » et qui ne pourra pas être une vraie réussite sans l’actuel meilleur joueur du monde. Le Portugais de 28 ans, qui honorera ce soir sa 108e sélection, a planté la bagatelle de 62 buts toutes compétitions confondues depuis le début de l’année civile. Une pluie de caramels à laquelle il faut ajouter 12 passes décisives et 957 000 abdos au fameux rythme de 3000 par jour. Avec 24 pions cette saison (16 en 13 matchs de Liga et 8 en 4 matchs de C1), Ronaldo tourne à 1,41 but par match depuis le début de l’exercice 2013-2014. Haters gonna hate.

4 – Parce que le Portugal au Mondial, c’est une bonne nouvelle pour la France

Demandez à Deschamps, il vous le dira : le Mondial, c’est l’union sacrée. En somme, ce qui est bon pour la France est pour pour les Français et, à ce petit jeu-là, une qualification de Ronaldo et du Portugal est une bonne chose. En effet, si beaucoup de supporters des Bleus tremblaient au moment du tirage au sort des barrages, il faut savoir que nombre de Portugais craignaient également le onze du coq pour la bonne et simple raison que la France est la bête noire du Portugal.

5 – Parce que comme ça, Mathieu Valbuena aura un peu de concurrence pour vendre des slips à la sauvette sur la plage

L’Ukraine – France de ce soir, c’est un match clé pour Kahmo Sutra, la marque de calbutes de mauvais goût de Mathieu Valbuena. Imaginez un peu le placement de produit à Ipanema et ailleurs. Avec un peu d’imagination, Valbiche et ses directeurs artistiques auront la bonne idée de créer quelques bikinis avant de faire leurs valises pour le Brésil. Mais seul, sans émulation, impossible de se faire une place sur le marché brésilien. Alors c’est en toute logique que lors de la pause face à l’Ukraine, Petit Vélo checkera son smartphone pour voir si Cristiano Ronaldo n’a pas planté un but. Oui, lui aussi a lancé une marque de sous-vêtements. Bon, il est un peu mieux gaulé, mais au fond, cette affaire, c’est comme Afflelou : à deux, c’est mieux. Les deux lascars qualifiés, Cristiano envoie un texto à Valbuena. « Bon, Petit Vélao, tu commences par Ipanema, je me fais Copacabana.  » À l’aise dans son mini-short aux bras d’Irina Shayk, CR7 fait un carton et ne consulte pas son portable. 15 appels manqués et un texto de Valbuena. « Bâtard, pourquoi tu m’as dit de me mettre de l’autobronzant, ils m’ont confondu avec Ze Pequeno. Ils croyaient que je voulais les dépouiller, j’ai rien vendu. » On est buteur ou on ne l’est pas, hein…

6 – Parce qu’il va peut-être chialer à nouveau

Le sort de la Grèce est entre les mains de la Roumanie et cela a suffi à Cristiano Ronaldo pour investir dans un maillot roumain, floqué Hagi, parce que ça a plus de gueule. Depuis 2004 et une finale d’Euro perdue, le Portugais boycotte tout ce qui est grec, de près ou de loin. Et pourtant, ce n’est pas faute de se faire harceler par Nikos et d’avoir été fan de Georges Moustaki. Une vieille rancœur un peu inutile puisque si C-Ron doit pleurer en 2014, Grèce ou pas, il pleurera. Peut-être contre les Bleus, peut-être contre le Brésil, peut-être contre l’Espagne, mais il pleurera. À moins que le Portugal ne gagne le Mondial. Comment ça, il pleurera quand même ?

7 – Parce qu’à part Pelé, tout le monde a envie de le voir au Brésil

Pelé n’est pas comme tonton Marcel et Sepp Blatter. Pelé, c’est papi Michel. D’ailleurs, dans les livres de famille, on peut y voir des photos de papi Michel à l’époque de la guerre. Un héros, comme on dit. Le problème, c’est que papi a mal vieilli. Ses anciens potes disent de lui qu’il était un génie, mais tout ce qu’il reste de lui, c’est son aigreur et sa folie. Au fond, on le respecte, Michel, parce que c’est la famille, mais c’est un salaud qui n’aime pas les jeunes. Les jeunes justement, eux, ils veulent voir leur Cricri d’amour à la Coupe du monde. Ses 50 millions se fans sur Facebook aussi. Et que dire de Nike ? Sponsor de la sélection portugaise et de leur figure de proue, la marque à la virgule a tout intérêt à voir CR7 au Brésil. De là à dire que l’arbitre de ce soir a reçu une paire de Air Max gratos, il n’y a qu’un pas.

8 – Parce que quand tu dis « Messi » , y a Ronaldo qui va avec

Novak Djokovic a beau terminer l’année sur 22 victoires consécutives, il restera le Zlatan Ibrahimović du tennis jusqu’à ce que Roger Federer et son toucher de balle soyeux ne coulent pour de bon. Oui, le Z est un monument du football. D’ailleurs, il est bien plus charismatique que Lionel Messi. Mais au fond, et n’en déplaise à Ribéry et aux autres, le football d’aujourd’hui ne fait pas dans le tripartisme ou dans la pluralité. Messi sera au Mondial avec l’Argentine en quête d’un dessein national plus heureux. Et imaginer le Barcelonais se la donner au Brésil sans Cristiano Ronaldo dans le coin, c’est impossible. C’est comme Laurel sans Hardy. Comme Police sans Copeland. Comme Jacquie sans Michel.

9 – Parce que comme ça, Valérie Fourneyron supportera le Brésil

Pour les personnalités francophones qui commentent les performances des Bleus, Coupe du monde rime souvent avec tuile. Johnny Hallyday « connaissait Zazie » et chantait « Allez les Bleus, on est tous ensemble  » pendant que Jacques Chirac faisait semblant de scander les noms des joueurs au Stade de France. Passée maître dans l’art de la bourde, la ministre des Sports Valérie Fourneyron a, la semaine passée, confondu Ronaldo le Brésilien et Cristiano Ronaldo. Avec un peu de chance, une qualification du Portugais, ajoutée à l’amour naissant du sosie de Lorànt Deutsch pour l’ancien buteur du PSV, du Barça ou de l’Inter, pourrait faire de Mme Fourneyron une supportrice du Brésil. Et ça, c’est bon pour les Bleus.

10 – Parce qu’avec lui, ta meuf te laissera regarder quelques matchs

Le mois de juin s’annonce compliqué dans les foyers de France et de Navarre. La saison à peine terminée, le bol d’air annuel de Madame va être décalé comme d’habitude une fois tous les deux ans. Du football tous les jours pendant près d’un mois avec des pointes à trois matchs quotidiens. De quoi foutre en l’air votre relation ou de quoi vous priver de quelques matchs, c’est selon. Ce qui est bien, c’est qu’avec Cristiano Ronaldo, votre douce sera un peu plus patiente qu’avec Joleon Lescott. Pour l’Espagne, vous prierez pour qu’Iker soit dans les bois et pas Diego López. Par contre, il faudra assumer les remarques que vous prendrez derrière. « C’est sûr qu’il a pas ton petit bidon lui, chéri. » « Bon, on se fait un resto, hein ? J’invite. »

Swann Borsellino
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Concours FIFA 19 Gagne un séjour à Barcelone pour assister au Clasico
Hier à 18:05 La FIFA suspend trois dirigeants nord-américains à vie 7 Hier à 14:22 Un chien tacle un joueur en D4 roumaine 15
Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Podcast Football Recall Olive & Tom Tsugi Un autre t-shirt de foot est possible Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
Hier à 09:51 DERNIER JOUR : 10€ offerts sans sortir la CB pour parier sur la Ligue des champions