1. //
  2. // 1re journée

1-0, 2-1... Bah alors, c'est l'Euro ou la Ligue 1 ?

Jusqu’à ce soir, personne n’y arrivait. Pour la première fois de la compétition, l’Allemagne s’est imposée face à l'Ukraine avec deux buts d’écart, élargissant un peu le spectre des résultats précédents. Parce que jusqu’ici, c’était plutôt 1-0, 2-1 ou 1-1. Bordel, le revoilà. C’est le syndrome Ligue 1.

Modififié
2k 37
On pourrait parler d’un plafond de verre, s’il n'était pas aussi visible. On l’a cramé depuis le haut du Stade de France dès vendredi dernier. Voilà trois jours que l’Euro a commencé, et pas une envolée : rien pour péter le placo, personne pour ouvrir la trappe et passer la tête à l’étage d’au-dessus. Même Luka Modrić, pourtant en très grande forme cet après-midi face à la Turquie, n’a pu faire marquer sa pointe Mandžukić.

Non, décidément, ce soir encore, pas moyen de faire sauter cette foutue barre des deux buts. Les favoris multiplient les victoires étriquées, comme pourris par des stades trop habitués aux matchs fermés du vendredi soir sur Canal+. L’Allemagne a débarqué, ce soir encore, en confirmant qu’on est surtout champion du monde avec une bonne défense. Et le compte est digne d'une ZEP : 8 matchs, 12 buts. Une toute petite moyenne de 1,5 but par rencontre, contre 2,45 à la clôture de l’Euro 2012. Oui, le spectre de notre Ligue 1 adorée flotte au-dessus de cet Euro.

10-moi ton numéro, je te dirai qui tu es


L’équipe de France avait tout d’abord insufflé vendredi un rythme bien franchouillard, un 2-1 des familles sans vraies folies – excepté une – face à un 11 logiquement regroupé en défense. Puis hier, c’était l’heure des poilus du ballon. De ce bloc défensif russe prêt à crever dans ses propres tranchées plutôt que d’en sortir plus que le temps d’une percée : le Vélodrome pensait enfin voir du jeu après une saison de négation, il aura observé des Anglais mollassons et punis par pêché d’individualité. Histoire d'entrer tranquillement dans la compétition, les bonhommes se sont dit que le rythme lent, ici, ne choquerait pas. Finalement, ils sont presque sympas, ces étrangers. Se mettre au niveau Ligue 1, marquer sur coups de pied arrêtés et jouer en contre-attaque, premièrement. Pour le beau jeu, on attendra les deuxièmes matchs.


Pourtant, il y a de belles individualités. Modrić ce dimanche, Kokorin samedi, Payet vendredi. Mais si là n’était pas le problème ? Si cet Euro était celui des 10 et non celui des 9 ? Problème : un 10, ça ne marque pas. Enfin, moins qu’une pointe. Cet Euro, c’est finalement celui des coups d’éclat que la Ligue 1 connaît bien, avec des stars qui connaissent le terrain. En adoptant ce même schéma, on peut être sûr que les vrais stars de la compète seront « françaises  » : Ibrahimović, éblouissant au premier tour, ira claquer le même total de buts que Nicklas Bendtner en 2012 (3) et égaler le record de Michel Platini (9). Eden Hazard mènera la Belgique en finale et Raphaël Guerreiro le Portugal en demies, éliminé par la Tchéquie de Jaroslav Plašil…

Tout n’est que mentalité


Sans déconner, l’explication est peut-être un peu plus simple. Le poncif habituel des premiers tours de compétition joués la peur au ventre n’est peut-être pas satisfaisant, mais il est vrai. Souvenez-vous en 2010, quand la Suisse était venu taper l’Espagne au sommet de son art à Durban, la Roja ne s’étant à l’époque inclinée qu’une seule fois sur ses 47 derniers matchs. Un faux pas, et c’est déjà le péril. L’exemple peut prêter à sourire, quand on connaît l’issue de 2010. Mais le format de l’Euro ne laisse que très peu de place à l’erreur.


D’abord défendre, marquer si possible, mais SURTOUT ne pas perdre. Eh bien la voilà. La voilà, la mentalité Ligue 1. Plus qu’une question de capacités, ce premier tour confirme surtout quelque chose de réconfortant : même avec les meilleurs joueurs d’Europe, tout n’est qu’une question de mentalité. Notre Ligain n’est pas plus mauvaise que les autres, elle est simplement plus frileuse. Bon, les pelouses jouent peut-être un peu. Ou les supporters. Ou les stades. Ou le fric. Mais ça, on le verra au second tour. Ce soir, l’Allemagne s’est imposée par deux buts d’écart, même si elle a marqué son second but dans les arrêts de jeu. Ce lundi, on aura peut-être droit à une équipe qui marque... trois buts. Mais chut, ne le disons pas trop fort, ça fait un peu peur.

Par Théo Denmat
Modifié

Dans cet article

Pragmatique Niveau : CFA2
Je me réjouis de ces scores.Il faut être un sous-homme pour se réjouir des atroces 1-5 et 1-7 de la CDM 2014.

Ces scores sont le signe d’une maturité dans le jeu, c'est ça le haut niveau.D'ailleurs l'Euro est la seconde meilleure compétition de formule tournoi du monde derrière la LDC et devant la CDM.
Chardee Macdennis Niveau : DHR
Note : 1
C'est surtout que ce sont les premiers matches. Quand les jambes seront un peu plus lourdes, quand il faudra absolument des points pour rester dans la compétition, je pense qu'on aura des rencontre plus ouverte.

Mais bon pour l'instant j'ai trouvé tous les matches sympas
Message posté par Pragmatique
Je me réjouis de ces scores.Il faut être un sous-homme pour se réjouir des atroces 1-5 et 1-7 de la CDM 2014.

Ces scores sont le signe d’une maturité dans le jeu, c'est ça le haut niveau.D'ailleurs l'Euro est la seconde meilleure compétition de formule tournoi du monde derrière la LDC et devant la CDM.


+1

Si on reprend l'exemple du dernier mondial, il faut vraiment être néophyte en matière de football pour avoir préféré Allemagne - Brésil à l'autre demi-finale.

Une citation de l'article a retenu mon attention :
"Pour le beau jeu, on attendra les deuxièmes matchs."
C'est quoi, du beau jeu ? La défense russe, hier, ça touchait au sublime, par moment, dans la science du hors jeu. Idem avec les buts marqués : Payet, Modric, Schweinsteiger, Dier, rien que des buts splendides.

Alors c'est pas hourra football et compagnie, mais heureusement. On s'en fout, des buts, on veut de l'intensité, du suspense, de la tension, on veut une vraie belle dramaturgie.
Note : 1
Salopards de footballeurs qui n'arrivent pas à produire du spectacle au mois de juin, avec une soixantaine de matchs dans les jambes !
Lisandro Le Pez Niveau : CFA
Note : 4
Moyenne de buts en ligue 1 : 2,53
Moyenne de buts en série A : 2,57

La moyenne augmente à cause de Paris ?

Allez, allons un peu plus loin.

Moyenne de buts en Liga en enlevant les attaques de feu du Real & Barça : 2,4
Moyenne de buts en Ligue 1 en enlevant le PSG : 2,37

Les clichés ont la vie dure ! (Ca n'empêche pas que je me suis bien fait chier cette saison en Ligue 1)
RobertoBaggio Niveau : DHR
Rares sont les équipes qui mettent des fessées aux autres sans une assise défensive très marquée, qui permet d'attaquer en totale confiance...

Pour l'instant, aucun 0-0 (même si pour moi un 0-0 peut être mémorable comme France Italie 98 ou Portugal Espagne 2012), et c'est signe qu'aucune équipe ne s'effondre pour l'instant, c'est plutôt positif.

La victoire est un aboutissement, l'humiliation une extrémité.
Du coup si sur les derniers matchs de la 1ère journée, on a les scores suivants (attention, je suis encore encore moins bon en pronos que lui http://www.sofoot.com/l-elephante-qui-v … 23636.html):
- ESP 3 - 2 TCHE
- IRL 3 - 4 SUE
- BEL 2 - 2 ITA
- AUT 3 - 1 HON
- POR 4 - 2 ISL
Vous allez nous faire un article "bah alors c'est l'Euro ou la Bundesliga"? A ce rythme la on analysera la CDM 2022 après le match d'ouverture!
Hormis le match d'ouverture, on a quand même assisté à des matchs très plaisants jusqu'ici.
Le tableau d'affichage reste secondaire.
Faut arrêter de jouer les américains qui critiquent le foot car dixit " il n'y a pas beaucoup de points marqués"
Note : 3
Message posté par Pragmatique
Je me réjouis de ces scores.Il faut être un sous-homme pour se réjouir des atroces 1-5 et 1-7 de la CDM 2014.

Message posté par .Pelusa.
Si on reprend l'exemple du dernier mondial, il faut vraiment être néophyte en matière de football pour avoir préféré Allemagne - Brésil à l'autre demi-finale

Merde je suis un sous homme et un néophyte.

Je n'avais pas compris que marquer peu de buts c'était faire preuve de maturité.

Qu'il fallait enlever les meilleurs équipes de chaque championnat pour apprécier le vrai football.

Comme dit précédemment, s'il y a beaucoup de buts par la suite, vous allez donc trouver cet Euro à chier?

Avec ce raisonnement méprisant et étroit vous alimentez le débat sans le faire évoluer.

D'autres l'ont précisé mais le score est secondaire. Et celui peut-être influencé par beaucoup de facteurs.

Plus que par une explication basique et simpliste.

Le football appartient à tous.
pierre ménès 2.0 Niveau : Ligue 1
Désolé de casser un peu l'ambiance mais moi j'ai surkiffé les 7-1 et les 5-1 du brésil...

Il y a quelque chose de subtilement magnifique dans une grosse branlée.
L'action de Robben pour le 5-1 quoi... (ou le 4-1 je sais plus)

Après les matchs serrés mais vivants, c'est pas plus mal certes.
Les matchs avec de gros écart c'est mieux quand c'est sa propre équipe qui les marque. Sinon pour faire le bilan de cet euro il vaudra mieux attendre le 11 juillet.
Totti Chianti Niveau : CFA2
Note : 2
Message posté par bartisol
Les matchs avec de gros écart c'est mieux quand c'est sa propre équipe qui les marque. Sinon pour faire le bilan de cet euro il vaudra mieux attendre le 11 juillet.


Oui.
La première journée du premier tour n'est même pas encore finie qu'on tire déjà des bilans?
C'est pas un peu tôt?
En plus, c'est correct pour l'intant. Pas encore transcendant mais on a pas encore vu un match vraiment pourri. Attendez un peu, mon Italie arrive et on va casser votre super ambiance avec notre jeu tout cassé!
Moi, j'ai apprécié Allemagne/Ukraine et Angleterre/Russie par exemple.

(vous aussi vous avez noté ce paradoxe? Le mec qui critique les bilans alors que la première journée du premier tour n'est pas encore terminée et qui en fait lui même?)
Et tant qu'à faire, c'est plutôt 13 buts en 7 matchs, hein.
So Foot a du mal a compter on dirait...
7 matches, 13 buts. Donc, non pas 1,5 mais 1,85 buts par match. Pas si différent mais c'est quand même incroyable de se tromper dans les chiffres après seulement 7 matches quoi...a moins que ce soit volontaire pour appuyer sa théorie...et les lecteurs n'y verront rien..?
Note : 3
"Mais le format de l’Euro ne laisse que très peu de place à l’erreur." Au contraire, avec le nouveau format qui qualifie les meilleurs 3e, t'as clairement le droit à l'erreur. Avec 4 points t'es à peu près sûr d'être qualifié, et même avec 3 points t'as tes chances. Pour le coup, cette peur d'être éliminer au premier tour, ça tient pas.

Le Kiosque SO PRESS

Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
2k 37