1. //
  2. // Finale
  3. // PSG-Lille (2-1)

‏Paris sacré comme jamais

‏Grâce à ses deux Argentins, le PSG s’impose pour la troisième d’affilée en Coupe de la Ligue. Qu’importe l’expulsion d’Adrien Rabiot, le PSG s’en est encore sorti, bien aidé par un Enyeama pas forcément exempt de tout reproche et un Pastore caviar.

Modififié
3k 50

PSG 2-1 Lille

Buts : Pastore (40e), Di María (74e) pour les Parisiens // Sidibé (49e) pour les Lillois

Revivez Paris S-G - Lille (2 - 1)

‏À la 71e minute, Adrien Rabiot reprend Sofiane Boufal par derrière dès la moitié de terrain lilloise pour éviter le contre. La faute est logique, la sanction évidente, un jaune. Sauf que c’est le deuxième, et qu’Adrien se retrouve expulsé. N’est pas Thiago Motta qui veut. Le score est alors de 1-1, et la dynamique est clairement du côté lillois. On se dit alors que ça sent mauvais, que Paris n’a plus envie, n’en veut plus, ne s’intéresse plus à cette compétition de seconde zone. Sidibé, déjà buteur, prend d’ailleurs encore une fois son couloir dans la foulée, et frappe sur Sirigu. Ça sera la prochaine. Mais non. L’Italien relance loin devant, Soumaoro rate sa tête qui part en arrière. Enyeama part aux fraises, et Di María en profite pour frapper vers le but vide. Malgré le retour de Basa, le PSG repasse devant. Et le restera. Désolé.

‏Masqué comme jamais


‏Mais avant le match, le grand événement : le mini-concert de Maître Gims. Trois chansons sous les sifflets d’un public qui s’en fout. On a le SuperBowl qu’on mérite. Pour rendre hommage à l’ancien MC de la Sexion, LB s’était mis au diapason, envoyant son équipe de jeunes fans de hip-hop : du Aurier, du Marquinhos, Kurzawa, du Rabiot en 6, du Lucas, surtout du Pastore. Un PSG new look, plus jeune, plus rapide, plus fou. Sans le contrôle des Italiens et la débauche d’énergie de Cavani, Paris donne un aperçu de ce qu’il pourrait être à l’avenir. Et il ne faut que 40 secondes pour que Di María butte sur Enyeama à la conclusion d’une action d’école. Après trois frappes faciles en 5 minutes, le rythme se pose. Paris change son fusil d’épaule, tente des ballons dans le dos de la défense depuis la sienne. Zlatan rate le lob, Lucas bute sur le retour de Basa, alors que Di María tente le coup de foulard (au-dessus). Toujours est-il que Paris contrôle. Lille pourrait être dangereux en contre, enfin si c’était mieux mené, si Eder était autre chose qu’une banane dont les contrôles sont aussi longs qu’un jour sans pain. Finale oblige, il faut un coup de pied arrêté pour débloquer les débats. Juste avant la mi-temps, un corner mal repoussé retombe dans les pieds de Javier, qui tire dans une forêt de joueurs et trompe Enyeama masqué. Vincent peut faire les gros yeux et demander le hors-jeu passif de Kurzawa, rien n’y fait. Mérité pour Pastore, à l’origine de toutes les offensives. Il fait respirer le jeu, s’amuse, même avec l’arbitre.

‏Haut les mains, haut les mains


‏Après une mi-temps des plus gênantes avec Maître Gims en cabine qui se fait offrir des bouquins par France 2, Sidibé remet d’entrée les pendules à l’heure. Coup franc à l’entrée de la surface, un mur qui se désintègre (coucou Thiago et Ibra), Sirigu qui ne bouge pas, ficelle. Alors Lille y croit, se dit que les Parisiens sont en bout de course. Ça pousse, ça pousse. Boufal fait frissonner les locaux à chaque prise de balle, et tous les ballons passent pour lui. Comme Sidibé, le mec se place pour un recrutement éventuel. C’est sûr, ça va craquer. D’ailleurs, Kurzawa est obligé d’effectuer un super sauvetage de la tête. Paris n’y arrive plus, même avec le ballon. Les centres manquent de précision, Zlatan se cache, Lucas ne dribble personne, Matuidi ne casse aucune ligne et ralentit les contres. Rabiot se fait expulser, lui qui était jusque-là plutôt dans ce rôle de sentinelle, tout en fougue et en récupérations hautes. Et puis voilà, comme dans Ma Direction, Enyeama « a pété les plombs, sans abandonner ni baisser les bras. Plus d'nouvelles, batterie faible, malédiction. Dorénavant, je vais de l'avant, c'est ma direction » . Direction tout droit, but de Di María. Derrière, Paris gère : Marco Verratti entre à la place de Lucas pour apporter du contrôle. Puis David Luiz remplace Pastore. Vincent se rattrape quelque peu, sortant le centre gagnant tendu d’Aurier et s’imposant face à Ibra. Lille essaye encore, dix minutes pour y croire, mais non. Paris s’impose. Coupe de ringards, Maître Gims, France 2, FDJ sur le maillot, les dédicaces à Camping 3, qu’importe, c’est un titre de plus. Ce n’est pas la Champions, mais Javier est tellement mignon avec son bébé.



Par Charles Alf Lafon
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

Lamine Turgut Niveau : CFA
Moustache et Lavezzi pas là : cette finale a manqué de panache ... :-(

Sinon, bon petit match avec pleins de trucs et rebondissements
Le souricier gris Niveau : Loisir
Aprés la champion's league , la cheap league.

Tout était triste le spectacle digne d'une mjc de maitre gimms, le match pitoyable de paris et lille.

Les supps de paris qui sans honte lancent des "olé" à 5 mn de la fin et 2 touches de balles enchainées.

Blanc comme un fou car il sait que ses potes journalopes de l'équipe et compagnie survendront cette "victoire" et lui sauveront ses miches.

Les commentaires pourraves des 2 débiles de france 2 bref naze de chez naze.
paul.la.poulpe Niveau : Ligue 1
Beau titre!

Je voulais rendre hoimmage aux commentaateurs de France 2. Sur TF1 je savais que CJP ne regardait pas de foot à part les matchs qu'il commente. Je crois que sur France 2 ils ne regardent meme pas les matchs qu'eux memes commentent. Alonso aurait voulu que Pastore sorte à la place de Lucas parce que Lucas "peut faire la diff' sur un éclair". Faudra qu'il nous explique quand Lucas a déjàa "fait la diff' sur un éclair". Il a dû etre choqué quand Pastore a reçu le titre d'homme du match, il a pourtant montré beaucoup moins de puissance qu'Aurier..

J'ai beaucoup aimé sa tirade pour défendre Blanc aussi. Le mec te sort que Paris a progressé mentalement alors qu'on ne les a jamais vu aussi faible que contre City
Ravière Pastauré Niveau : National
Note : 1
Le superbowl, vous pouvez vous le mettre dans le cul chers Américains.

Ça ç'est du vrai show.
josip-illicite Niveau : DHR
M. Buquet, au mur parisien sur le coup franc de Sidibé:
"don't bouge, ok ?!"

Oui.
Cheric Zghemmfour Niveau : CFA
Ce n'était donc pas une blague : la Coupe de la Ligue existe encore.

Et heureusement.Il n'y a pas plus légitime que ce "truc".
paul.la.poulpe Niveau : Ligue 1
Bon sinon moi j'ai bien aimé ce match. Pas un grand match, mais au moins on a eu un peu de suspense. On a revu Javier (quelle branlette collective sur le live!!), on a vue Enyeama, le meilleur gardien du monde et Paris qui gagne une deuxième fois à 10 contre Lille après une deuxième expulsion de Rabiot. Je pense que cest une consigne de Blanc.

Bon par contre coté Paris, si tu fais le bilan, y'a que 4 mecs qui réussissent leur match (Sirigu, Marqui, Silva et Javier, et un peu Di Maria vu qu'il marque et provoque quand meme pas mal, mais ce fut brouillon). Sur onze joueur plus trois remplaçants ça fait peu. J'espère que meme si on gagne les deux coupes Blanc va sauter, il est temps
paul.la.poulpe Niveau : Ligue 1
Message posté par josip-illicite
M. Buquet, au mur parisien sur le coup franc de Sidibé:
"don't bouge, ok ?!"

Oui.


Georges:

Boufal en interview: "Voilà".

Voilà.
Cheric Zghemmfour Niveau : CFA
Après une douzaine de nuits blanches à plancher sur le sujet en me tortillant dans tout les sens, mon cerveau à rendu son verdict : la Coupe de la Ligue est un projet occulte ourdi par une puissante confrérie visant à préparer les esprits à l’avènement d'une Ligue Fermée.Il faut prononcer le nom à voix haute "Coupe de la Ligue...Coupe de la Ligue...Coupe de la Ligue".Une vingtaine d'éditions plus tard, les esprits sont conditionnés pour la Coupe de la Ligue Fermée sans montée,ni descente.

C'est satanique.
Hikaru Matsuyama Niveau : District
Moustache est parti, qu'on en profite et qu'on balance cette coupe en carton aux oubliettes.

Franchement c'est indigne tout le monde s'en fout : joueurs, spectateurs, supporters... Sauf peut-être Jérôme Alonzo, tout content de venir nous illuminer par sa science et sa maîtrise de la chose football. Gloire à lui !

Allez, poubelle.
josip-illicite Niveau : DHR
Message posté par paul.la.poulpe
Georges:

Boufal en interview: "Voilà".

Voilà.


Oui j'ai entendu ça.
Mais je tape pas dessus; Bouffal est l'un des rares joueurs de L1 que j'aime bien.

Mais effectivement le mec est pas académicien, manifestement.
Message posté par josip-illicite
M. Buquet, au mur parisien sur le coup franc de Sidibé:
"don't bouge, ok ?!"

Oui.


Je ne suis pas le seul à l'avoir entendu lol
BadMotherFucker Niveau : Loisir
Cette finale va peut être calmée les mecs qui réclamaient Sidibé en EdF
Cheric Zghemmfour Niveau : CFA
Cette représentation artistique avant la rencontre...Je me suis senti vieux...Mais vieux.Qu'est-ce qu'il disait dans son micro le Monsieur ? Pourquoi tout ce bruit ? Ces onomatopées inaudibles ? Ces danses ridicules ? Qui sont ces gens ? Quel est leur projet ? Ont-ils une opinion sur la Thèse de Church ? Pourquoi aucune explication ? Ai-je commis de graves pêchés dans une autre vie pour subir cela ?

J'ai besoin d'aide.
paul.la.poulpe Niveau : Ligue 1
Les mecs soyez cohérents au lieu de faire vos puristes: si vous tapez sur la coupe de la ligue, tapez aussi sur la coupe de France. Parce que c'est exactement la meme chose. La finale se jouera dans le meme stade, sera diffusée par la meme chaine et y'aura le meme enjeu (les joueurs ne font pas la diff' entre les deux coupes).

Donc dites carrément que vous ne voulez plus de coupe en France. Et tant qu'à faire supprimons la ligue 1 et le foot français. Parce que s'il y a un problème ce soir, ce n'est pas lié à cette coupe, mais lié aux commentaires, au stade de France, au niveau des adversaires.. Bref tout ce que vous voulez, vous le retrouverez en finale de la coupe de France.

D'ailleurs y'a une coupe de la ligue en Angleterre et je suis sur que voous trouvez ça trop bien "oui mais là-bas c'est différent parce que..."
Sans être un de ses fans, j'avais presque de la peine pour Maitre Gims. Le voir balancé comme ça seul au milieu de terrain, ça avait quelque chose de touchant.

Sinon, j'ai l'impression que même un match comme le dernier Liverpool-Dortmund, si on le cale dans ce stade, avec le même show, les mêmes commentateurs et la même réalisation, ça aura l'air pourri. Ça doit être ça la "magie de la coupe de la Ligue" évoquée par Lauclair.
Cheric Zghemmfour Niveau : CFA
Enyeama tente un baroud d'honneur sur le premier but.Il conteste une fois qu'il remarque Kurzawa et après que la balle soit entrée dans les filets.Pourquoi pas de contestation avant alors ? En fait, il ne l'a pas gêné.Il n'était pas hors-jeu, mais des fois les réalisateurs sont tellement cons qu'ils ne montrent pas la situation du joueur au départ du ballon.Donc forcément,entre temps il bouge donc il semble hors-jeu.

C'est probablement plus le fait que la balle soit déviée qui l'empêche de faire un arrêt.
danseavecmamie Niveau : DHR
La chanson française est aussi triste que la ligue 1.

Jérome alonso n'est pas du tout objectif sur le psg.
Hikaru Matsuyama Niveau : District
Message posté par paul.la.poulpe
Les mecs soyez cohérents au lieu de faire vos puristes: si vous tapez sur la coupe de la ligue, tapez aussi sur la coupe de France. Parce que c'est exactement la meme chose. La finale se jouera dans le meme stade, sera diffusée par la meme chaine et y'aura le meme enjeu (les joueurs ne font pas la diff' entre les deux coupes).

Donc dites carrément que vous ne voulez plus de coupe en France. Et tant qu'à faire supprimons la ligue 1 et le foot français. Parce que s'il y a un problème ce soir, ce n'est pas lié à cette coupe, mais lié aux commentaires, au stade de France, au niveau des adversaires.. Bref tout ce que vous voulez, vous le retrouverez en finale de la coupe de France.

D'ailleurs y'a une coupe de la ligue en Angleterre et je suis sur que voous trouvez ça trop bien "oui mais là-bas c'est différent parce que..."


Pas d'accord du tout (mais alors pas du tout) !
La coupe de la ligue c'est juste un pauvre truc ou ligue 1 et ligue 2 cultivent l'entre-soi pro. Ce qui nous donne une coupe sans véritable enjeu et qui file un ticket européen un peu trop simple au vainqueur.

La coupe de France, elle, intègre tout le monde. Les amateurs peuvent montrer les crocs, les gens peuvent s'enflammer pour l'équipe du patelin d'à côté (plus l'arlésienne "petit poucet" qui donne un taf tout fait aux journalistes un peu feignants).

En bref la Coupe de France, c'est la démocratie, la coupe de la ligue c'est le triomphe de l'oligarchie.

Et je me moque bien de la Cup.
Nan ça alors?

Paris a gagné un trophée national?

Quelle surprise ça devait être passionnant, dégoûté d'avoir raté ça j'espère qu'on peut se la mater en replay sur pluzz.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
3k 50