1. // Amical
  2. // Angleterre-France (2-0)

‏Le match d’après

‏Battus par de jeunes Anglais en jambes, les Bleus en avaient encore trop à l’âme pour jouer correctement au football, surtout avec une équipe loin d’être type. Mais l’essentiel est ailleurs, l’émotion bienvenue, le plaisir partagé.

Modififié
508 16

Angleterre 2-0 France

Buts : Alli (39e) et Rooney (48e)

‏Les pizzas sont découpées sur la table, les bières sont dans les bouteilles, le vin dans les verres. Il y a du monde. En même temps, un Angleterre-France à Wembley, aussi amical soit-il, ne se rate pas. Pourtant, il y a plus de monde que d’habitude, pas forcément tous intéressés par le football d’ordinaire. Parce que ce match est celui d’après, celui qu’on veut être celui du souvenir, du rire et de l’oubli. Celui par lequel la vie doit reprendre ses droits. Le football n’est-il pas de toute façon quelque chose de bien plus important qu’une question de vie ou de mort ? L’émotion vient alors, par gros flots saccadés. Un God Save the Queen avant-coureur, cet hymne qu’on a si souvent aimé détester, qu’on aime pourtant bien, qui fait du bien. Et puis ce qui devait arriver arriva.



Une Marseillaise, entonnée par tout Wembley. Il y a quelque chose d’incroyablement beau à l’entendre chanter avec et par des Anglais, nos meilleurs ennemis, à qui on l’a si souvent destiné par le passé. L’hymne guerrier, patriotique, écrit pour appeler à la résistance face à l’oppression étrangère, résonne dans nos têtes et nos cœurs, arrache à nos yeux des larmes qu’on espérait, qu’on accueille avec soulagement. Peut-être les premières qu’on voulait sentir couler. D’autres suivent pendant une minute de silence des plus respectées, plus inattendues, avec un goût plus amer, seul avec ses pensées. Les joueurs, mélangés, confondus autour du rond central, réagissent comme nous : certains regardent le sol, d’autres dans le vide, d’autres encore le ciel. Didier Deschamps a une tête à avoir perdu 8-0 contre Malte, le prince est digne dans sa tristesse. On se sent fiers d’être français, d’être humains, d’être en vie, pas forcément dans cet ordre. Qu’importe, the show must go on comme disent les locaux.

‏Des beaux moments et Dele


‏Pour la première fois, les joueurs de l’équipe de France doivent évoluer avec la pression sur les épaules, eux qui avaient été ménagés par DD à la mi-temps face à l’Allemagne. Avec des joueurs pas forcément titulaires - Digne, Cabaye, Ben Arfa, Gignac - bien que souvent passés par l’Angleterre (8 sur 11). Malgré le soutien descendu des tribunes, des Marseillaises jamais tout à fait éteintes, les Bleus n’arrivent pas à jouer. Ben Arfa essaye bien de donner tort aux amalgames, mais il est bien seul. Les faux ailiers manquent de liant, le milieu de construction, les latéraux d’envie, les défenseurs de sérénité. Ce n’est pas facile de jouer au football, encore moins aujourd’hui. On ne récupère pas ses habitudes aussi facilement, surtout quand les repères manquent. Les Anglais n’en ont pas plus, eux aussi sont jeunes. Ils sont aussi chez eux, vraiment. Ils sont agiles, les Français fébriles. « On manque d’intensité dans les duels, on manque d’agressivité » ; la constatation est facile, le remède moins évident. Peu avant la mi-temps, Alli envoie du football british en barre : un tacle dans les pieds de Schneiderlin, un décalage vers Rooney, qui lui remet, une frappe lointaine légèrement déviée par Koscielny qui finit en lucarne opposée. Dele Alli, 19 ans, en troisième division l’an dernier, célèbre son premier but en équipe nationale. On lui en veut un peu. Mais l’histoire reste belle.

DD cherche la gagne


‏À la mi-temps, DD sait que son équipe n’était tout simplement pas au niveau. Il le reconnaît sans peine, sort Matuidi et Ben Arfa pour Pogba et Coman, pour plus de création et de fougue. Las, Rooney double la mise dans la foulée, à la réception d’un centre de Sterling bien trouvé par un Alli décidément dans tous les mauvais coups. Le salaud. Le reste est anecdotique. Martial butant sur Hart après une superbe inspiration de Pogba reste ainsi le plus grand frisson footballistique. Deschamps a beau envoyer d’autres forces vives (Griezmann, Lass endeuillé, pensées, son fidèle Moussa) et la France récupérer ainsi la totale maîtrise du ballon et du jeu, peu de choses méritent notre attention. Signe que tout ne tourne pas tout à fait rond, Laurent Koscielny s’offre une percée plein axe à base de double contact. La défaite est inévitable. La victoire n’en est pas moins acquise. On est encore là.



Par Charles Alf Lafon
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

Elcocolonel Niveau : DHR
C'est vrai que le plaisir de regarder le match juste pour lui-même, sans attendre du spectacle, sans attendre de résultat mais juste voir le stade entier en communion, se dire que l'on est toujours là...

loin d'être une grande soirée pour la performance, une immense soirée pour le sport. salut fraternel à tous
Anfield_Road Niveau : Ligue 1
Sinon vous connaissiez la belle histoire de Dele Alli ?
Le résultat est inutile. J'espère que personne ne tentera d'analyser ce "match", et que les Anglais ne se sentiront pas sur le toit du monde pour avoir battu la France.

Mais j'espère sincèrement des retrouvailles à l'Euro avec ces deux équipes à 100%. La jeune génération anglaise commence vraiment à être sympatoche.
Bon, et du coup, on est qualifié ou pas ?
Milan_forza18 Niveau : CFA
Bravo aux anglais
Je parle pas des turcs les images parle mieux !
Noardinihovic Niveau : District
http://www.msn.com/fr-fr/actualite/fran … lsignoutmd

( trop de poissons rouge qui tout les 5 ans oublient )



so foot vous me faites penser à nos politiques Français . Vous vous foutez vraiment de la gueule du monde . Des notes pour ce match là et qui plus est vous osez pas mettre 10 à tout les joueurs . Je serais pas une grande perte mais comme lors du premier tour de 2002 je vous dis adieu . Plus personne réfléchit et ne respecte rien
J'avais abandonner l'équipe de France un soir de novembre 93 tribune J !
Je suis à nouveau derrière vous messieurs , VIVE L'EQUIPE DE FRANCE .

Bonne continuation à tous les lecteurs qui ne sont pas encore sur la lune , prenez soins de vous et de vos proches
PEACE
Noardinihovic Niveau : District
obliger de poster ici parce que je n'arrive pas à poster sur l'article en question , c'est bourré de bug
Voir un match fait tellement de bien... S'aérer l'esprit après tout cela, rendre un dernier hommage, puis retourner au traintrain quotidien. Quel plaisir, si je peux me permettre.

Lass, t'es un p*tain de daron
zinczinc78 Niveau : CFA
Vraiment déçu par ce match des bleus.. Pas d'envie, pas d'enthousiasme, beaucoup d'erreurs de concentration.. A croire qu'ils s'en foutaient complètement !
Vivement la fin de la trêve !
SVP, remettez l'ancienne version du site. Plus personne ne vient vous lire, et ça se voit au nombre de commentaires. j'ai mal à mon soffot. #jesuisleforumsofoot
Franco Baresi Niveau : District
Attention à ne pas tomber dans le pathos "Christian JeanPierriste". Je pense que de nombreux et nombreuses françaises ont été beaucoup plus touché-es par les attentats que les joueurs de l’équipe de France et ont repris le chemin du travail, ont dû assuré leur fonction dès samedi et depuis plusieurs jours.
Foot de campagne Niveau : District
Message posté par Anfield_Road
Sinon vous connaissiez la belle histoire de Dele Alli ?


haha
Robin Huc Niveau : DHR
Je pense qu'il faut arrêter les chanteurs/euses lyriques pendant les hymnes. hier ça a gâché la marseillaise qui devait être un bon moment repris par tout Wembley, à tel point que la minute de silence a vraiment marqué et fait du bien. C'est tout, le seul petit coup de gueule dans cette soirée émouvante. Merci aux Anglais.
Tout à fait d'accord avec toi !
J'attendais avec impatience cette émotion d'un stade en communion, vivre une marseillaise proche de celles que l'on vit lors d'un match de rugby en temps normal...

Mais vraiment déçu qu'ils aient couvert les chants des spectateurs par un orchestre... Une marseillaise simple entonné par tout le public sans musique aurait été de meilleur augure...
Bref c'est du détail...

Sinon horrible match de foot, je me suis emmerdé comme pas possible... L'incapacité de jouer vers l'avant m'a frustré au plus haut point...

Peace les biatchs
C'est pas un concours de quequette mec, c'est un peu déplacé comme commentaire
Message posté par Franco Baresi
Attention à ne pas tomber dans le pathos "Christian JeanPierriste". Je pense que de nombreux et nombreuses françaises ont été beaucoup plus touché-es par les attentats que les joueurs de l’équipe de France et ont repris le chemin du travail, ont dû assuré leur fonction dès samedi et depuis plusieurs jours.


Message posté par Franco Baresi
Attention à ne pas tomber dans le pathos "Christian JeanPierriste". Je pense que de nombreux et nombreuses françaises ont été beaucoup plus touché-es par les attentats que les joueurs de l’équipe de France et ont repris le chemin du travail, ont dû assuré leur fonction dès samedi et depuis plusieurs jours.


C'est pas un concours de quequette mec, c'est un peu déplacé comme commentaire
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
508 16