‏L’Allemagne toujours immaculée

‏Alors que tout le monde s’inquiétait de la solidité défensive de l’Allemagne avant le début de la compétition, la NM n’a toujours pas encaissé le moindre but. Entre retours en forme et découverte.

Modififié
409 22
‏À quelques encablures de l’Euro, le 29 mai dernier, la Slovaquie faisait voler en éclats les maigres certitudes défensives allemandes en annihilant l’ouverture du score de Mario Gómez (son premier but depuis une éternité avec la NM) pour finalement s’imposer 3-1. Certes, les circonstances atténuantes se trouvaient facilement : une pelouse d’Augsburg complètement détrempée, deux gardiens pas au top (Leno puis Ter Stegen) et l’absence de l’axe fort Boateng-Hummels habituel. Néanmoins, les inquiétudes affleuraient tout autant. En l’absence d’un Hummels qui devait rater les deux premiers matchs de poule, ni Rüdiger, ni Höwedes n’avaient pas apporté la stabilité attendue, d’autant plus que le capitaine de Null-Vier venait lui-même tout juste de reprendre la compétition. Et Jérôme Boateng, s’il était de retour depuis plus longtemps, allait-il pouvoir tenir ? Quid du poste de latéral droit, sinistré depuis la retraite de Lahm ? Löw avait répondu Sebastian Rudy, le plus souvent milieu défensif dans le redoutable équipe d’Hoffenheim. Et à gauche, en l’absence inexplicable au vu de sa saison de Schmelzer, que valait vraiment ce Jonas Hector, titulaire indiscutable des éliminatoires, mais finalement simple joueur de Cologne, sans expérience des grandes rencontres ? Pire encore, Joachim Löw lui-même ne semblait pas savoir, tentant un schéma bâtard pendant une mi-temps avec une défense à trois, souvent testé ces derniers temps, avant d’abandonner en faisant remonter Kimmich d’un cran. Le flou était total.

‏Possession et stabilité


‏À peine un mois plus tard, le 26 juin, tout était pardonnée. La même Slovaquie était balayée 3-0, et la défense n’accusait toujours aucun but contre. Remontons le fil des inquiétudes. Tout d’abord, après des mois d’éliminatoires quelconques faits de schémas tactiques mouvants, Jogi Löw s’est posé sur une valeur sûre: le 4-2-3-1 qui a - presque - toujours été le sien. La paire Khedira-Kroos orchestre le milieu de terrain : le premier a récupéré un corps et amène tout son impact, le deuxième s’est un peu habitué à jouer 6 au Real, même s’il semble toujours mal à l’aise lorsque son équipe souffre et que ses dernières performances madrilènes l’ont été avec Casemiro derrière lui. Toujours est-il que l’Allemagne possède suffisamment bien et souvent le ballon - surtout grâce à Toni - pour que le manque d’un Kramer ne se fasse pas trop sentir. Tout comme la déchéance du physique de Schweinsteiger, devenu simple remplaçant honorifique.


‏À gauche, Jonas Hector tient finalement son rang. Il n’est jamais tout à fait mauvais, et même s’il est globalement le joueur le moins talentueux du 11, il ne fait pas de vague et répond toujours présent, un peu comme un Arbeloa ou mieux (pire, c’est selon) Capdevila. De l’autre côté, la situation a mis plus de temps à se décanter. Rigolo, Löw n’a pas emmené Rudy outre-Rhin après avoir fait souffrir les supporters pendant des mois. Il a préféré parler de la polyvalence de Rüdiger, out de dernière minute, de celle de Can, autre milieu considéré défenseur, de Höwedes, de Mustafi. Ce dernier avait d’ailleurs tenu ce poste en urgence au Brésil avant que Lahm et tout rentre dans l’ordre, alors que Benedikt tenait l’autre côté en dépannage dans une défense 100% DC pas adepte des débordements. La vérité d’il y a deux ans n’étant pas celle d’aujourd’hui, le joueur de Valence s’est retrouvé dans l’axe pour le premier match face à l’Ukraine, et celui de Schalke à droite.

‏Le Bayern en force


‏La qualification en poche, Löw pouvait desserrer son inquiétude et délivrer Höwedes de ses tourments face à l’Irlande du Nord. Place à Joshua Kimmich. 21 ans, des sélections qui se comptent sur le doigt d’une main, une seule saison de Buli dans les jambes - baladé entre milieu de terrain et défenseur central - après avoir connu la 3. et la 2. avec Leipzig. Sauf que Kimmich est un joueur du Bayern, où il a brillamment suppléé Boateng dans l’axe sur une idée de Guardiola si on tient compte de son inexpérience, et que son physique semble plus le porter vers un poste de latéral. Satisfaisant pour son baptême nord-irlandais, JK a été reconduit en 8e, et ne devrait plus bouger. S’il manque encore d’habitude sur les centres et le placement, il compense avec son sens du duel et de l’interception et sa qualité technique au-dessus de la moyenne. De quoi en deux matchs faire naître les rêves d’une réincarnation de Lahm, avec qui les parallèles sont nombreux.


‏Enfin, il y a des hommes forts, ceux sur qui on peut compter quand tout va de travers. Mats Hummels n’aura tenu qu’un match sur le flanc avant de revenir étaler sa classe sur les pelouses. Plus physique et imposant que son futur coéquipier au Bayern, Jérôme Boateng a fait oublier son Vine messiesque avec un sauvetage dantesque sur la ligne et un boulet de canon pour ouvrir le score contre la Slovaquie. Difficile de trouver plus complémentaire. En phase défensive, Boateng s’occupe des duels et de rattraper les intrigants qui oseraient partir dans le dos (et globalement tout le reste en pompier), Hummels coupe les lignes de passe et presse. Lorsque l’Allemagne a le ballon, les deux, positionnés très haut, souvent dans le rond central, dirige la relance. Jerome alerte de ses transversales (bizarrement imprécises lors du premier match) et Mats transperce au sol. Sinon, il y a Manuel Neuer, dit Jamais Peur (ou Neuyah). Un arrêt massif à faire par match pour maintenir son équipe, et des relances qu’aucun jugerait dangereuse. Neuer s’en occupe. Alors, qui tâchera ce beau tableau?

Par Charles Alf Lafon
Modifié

Dans cet article

Après une 1ère mi-temps difficile, ils avaient marché sur l'Ukraine en 2nde. Les slovaques, c'est simple, ils ont pas existé. A voir contre cette Italie bien impressionnante contre les espagnols (après avoir annihilé les belges) mais s'ils confirment leur montée en puissance, ça va pas être évident d'aller les chercher...Nan parce l'Islande, c'est sympa mais c'est quand même loin d'être aussi impressionnant que les allemands et les italiens...Qui aurait parié y a 3 semaines que ce serait l'affiche de cet euro au vue des prestations fournies depuis le début de la compet'?
Internazionale Niveau : Loisir
L'Allemagne est de loin avec les Italiens les 2 équipes les plus fortes depuis le début de l'euro , je me languis de ce choc de titan samedi soir à Bordeaux
David GILMOUR Niveau : District
Note : -2
OK l'Allemagne c'est costaud, c'est solide, 0 but encaissé, etc... Mais bon, Ukraine, Irlande du Nord et Slovaquie c'est pas le haut niveau non plus. Et la Pologne a prouvé que les Allemands pouvaient être mis en difficulté. L'Italie va passer. les Allemands sont trop sur d'eux.
"sa qualité technique au-dessus de la moyenne"
La moyenne de quoi? des joueurs de foot du monde entier? J'espère bien il est internationnal Allemand quand même.
tacle_tibia Niveau : Ligue 1
Note : 1
Message posté par David GILMOUR
OK l'Allemagne c'est costaud, c'est solide, 0 but encaissé, etc... Mais bon, Ukraine, Irlande du Nord et Slovaquie c'est pas le haut niveau non plus. Et la Pologne a prouvé que les Allemands pouvaient être mis en difficulté. L'Italie va passer. les Allemands sont trop sur d'eux.


Ques tu comprend pas dans IMMACULEE ?

elle n' a jamais connu ni le foutre , ni la biffle , ni la levrette.

Une belle vierge qui traversera l'euro de sa robe blanche , et laissant las , les macaronis, les froggies, les vikings et autre bacalao , se casser les dents sur sa ceinture de chasteté...
Message posté par David GILMOUR
OK l'Allemagne c'est costaud, c'est solide, 0 but encaissé, etc... Mais bon, Ukraine, Irlande du Nord et Slovaquie c'est pas le haut niveau non plus. Et la Pologne a prouvé que les Allemands pouvaient être mis en difficulté. L'Italie va passer. les Allemands sont trop sur d'eux.


Ouais, j'suis assez d'accord. Déjà contre l'Ukraine il avait fallu un Neuer étincelant pour leur éviter un ou deux pions et un sauvetage monumental de Boateng. Si Milik est bon face aux perches, Neuer se fait allumer à bout portant contre la Pologne. Bref, pour l'instant notre parcours n'est pas beaucoup plus reluisant que celui des Allemands, mais il faut admettre qu'ils ont eu pas mal de réussite défensive jusqu'ici face à des équipes moyennes dans l'ensemble.
U'Marranzanu Niveau : CFA2
Message posté par jeremad
"sa qualité technique au-dessus de la moyenne"
La moyenne de quoi? des joueurs de foot du monde entier? J'espère bien il est internationnal Allemand quand même.


La moyenne des défenseurs centraux peut-être. Surtout si on juge sur les ouvertures/transversales/passes longues.
Message posté par tacle_tibia
Ques tu comprend pas dans IMMACULEE ?

elle n' a jamais connu ni le foutre , ni la biffle , ni la levrette.

Une belle vierge qui traversera l'euro de sa robe blanche , et laissant las , les macaronis, les froggies, les vikings et autre bacalao , se casser les dents sur sa ceinture de chasteté...


Ah ah ah ! Au revoir...!
Tu es parti trop loin pour moi là-dessus mais tu m'as bien fait marrer !
HerbyCohen Niveau : CFA2
Trop sûr d'eux? La vache, la presse outre-rhin ne les épargnes pas depuis le début du tournoi, chaque fois ils répètent bien qu'ils ont conscience qu'il y a encore du boulot. Oui ils croient en leurs forces, heureusement ils sont champions du monde en titre, mais personne n'est content d'avoir tiré l'Italie ici.

A ce tarif là, l'Italie à joué de plus gros cadors? Une Espagne à côté de la plaque, une Belgique surcoté, une suède à la dérive et une Irlande généreuse. La Pologne est d'un niveau supérieur aux deux derniers cité et depuis le début du tournoi ils m'ont fait plus forte impression que la Belgique.

Une chose est sûr ça va être un match fou, j'ai vraiment hâte!
zinczinc78 Niveau : CFA
Message posté par tacle_tibia
Ques tu comprend pas dans IMMACULEE ?

elle n' a jamais connu ni le foutre , ni la biffle , ni la levrette.

Une belle vierge qui traversera l'euro de sa robe blanche , et laissant las , les macaronis, les froggies, les vikings et autre bacalao , se casser les dents sur sa ceinture de chasteté...


Ah le salaud !! "Y m'a 'culéééééé"
@HerbyCohen

Tu me fous les jetons: je n'ai pas vu jouer la Pologne encore mais j'ai vu le dernier match des Belges et je les ai trouvé super bons... En tant que Portos, déjà tapé les Belges en demie ça me semblait compliqué mais si la Pologne joue si bien que ça...
gunther mickey Niveau : CFA2
Message posté par HerbyCohen
Trop sûr d'eux? La vache, la presse outre-rhin ne les épargnes pas depuis le début du tournoi, chaque fois ils répètent bien qu'ils ont conscience qu'il y a encore du boulot. Oui ils croient en leurs forces, heureusement ils sont champions du monde en titre, mais personne n'est content d'avoir tiré l'Italie ici.

A ce tarif là, l'Italie à joué de plus gros cadors? Une Espagne à côté de la plaque, une Belgique surcoté, une suède à la dérive et une Irlande généreuse. La Pologne est d'un niveau supérieur aux deux derniers cité et depuis le début du tournoi ils m'ont fait plus forte impression que la Belgique.

Une chose est sûr ça va être un match fou, j'ai vraiment hâte!


Tu te vends du rêve sur la Pologne. Si la Suisse est un peu plus efficace en fin de match et dans les prolongations, on ne parlerait même plus de nos voisins polonais. Lewandowski est invisible et Milik est presque pire que Seferovic en termes de vendange. Il reste les deux backs qui font un bon tournoi mais le reste c'est vraiment pas dingue. Ce n'est pas parce-qu'il y a des reproches vis-à-vis des Allemands qu'il faut dénigrer la Belgique qui n'a rien à voir là-dedans. Et l'Italie, collectivement, est très bien organisée et je les vois bien créer l'exploit face aux Allemands. Cela sera un très bon match. Parce-que l'Allemagne (que j'apprécie énormément) face à l'Ukraine, c'était une catastrophe aussi. Sans Neuer et Boateng les Ukrainiens marquaient deux goals au minimum. Quand ils sont agressés en début de match, ils ont pas mal de difficultés (surtout sur les ailes). Vivement ce match et des demies France-Allemagne et Belgique-Portugal...
HerbyCohen Niveau : CFA2
Certes, je m'emballe un peu sur la Pologne, mais je les avais trouvé bien dans leur style. A savoir, grosse défense et des sorties de balles souvent propres et des courses judicieuses. C'est juste que j'ai l'impression que l'on sous-estime un peu les Polonais.

C'est sûr Lewandowski est HS et Milik n'a pas encore assez d'épaisseur.

La Belgique me frustre en fait. Le potentiel est là mais je les trouve très en dessous de ce qu'ils pourraient proposer. Après je pense que qu'ils vont monter en puissance, mais ils ne faudra juste pas prendre la Pologne de haut. Si ils jouent comme contre la Hongrie ça devrait passer. Mais il y aura moins d'espaces. Leur gros point faible était Vermeulen depuis le début du tournoi, heureusement pour eux il prend son jaune et ça sera Vertongen avec Alderweireld dans l'axe.

Oui c'est clair aussi, contre l'Ukraine, l'Allemagne est en difficulté. Mais je mets ça sur le compte du début du tournoi de Höwedes et Götze aussi haha. J'ai eu plus peur contre la Pologne justement parce qu'ils sortaient très bien les ballons et étaient plus compact.

Dans le fond nous sommes d'accord. Et cet Italie-Allemagne va être tellement bon je pense!
gunther mickey Niveau : CFA2
Message posté par HerbyCohen
Certes, je m'emballe un peu sur la Pologne, mais je les avais trouvé bien dans leur style. A savoir, grosse défense et des sorties de balles souvent propres et des courses judicieuses. C'est juste que j'ai l'impression que l'on sous-estime un peu les Polonais.

C'est sûr Lewandowski est HS et Milik n'a pas encore assez d'épaisseur.

La Belgique me frustre en fait. Le potentiel est là mais je les trouve très en dessous de ce qu'ils pourraient proposer. Après je pense que qu'ils vont monter en puissance, mais ils ne faudra juste pas prendre la Pologne de haut. Si ils jouent comme contre la Hongrie ça devrait passer. Mais il y aura moins d'espaces. Leur gros point faible était Vermeulen depuis le début du tournoi, heureusement pour eux il prend son jaune et ça sera Vertongen avec Alderweireld dans l'axe.

Oui c'est clair aussi, contre l'Ukraine, l'Allemagne est en difficulté. Mais je mets ça sur le compte du début du tournoi de Höwedes et Götze aussi haha. J'ai eu plus peur contre la Pologne justement parce qu'ils sortaient très bien les ballons et étaient plus compact.

Dans le fond nous sommes d'accord. Et cet Italie-Allemagne va être tellement bon je pense!


Je pense également qu'il ne faut pas sous-estimer les Polonais qui ont tout de même de très bons joueurs dans leur rang et une défense qui tient pas mal la route pour le moment. Je trouve juste qu'offensivement c'est très mauvais dans le dernier geste (surtout quand ils reçoivent des caviars des deux backs formés à la bonne école de Dortmund). Par contre, et je pense que tous les observateurs le diront, Vermaelen (j'imagine que c'est lui dont tu parles) fait un très bon tournoi jusqu'alors et est revenu en grande forme après une saison très pauvre en jeu du côté du Barca. Pour moi, c'est vraiment la bonne surprise de la Belgique pour le moment et l'on en vient à regretter sa deuxième carte jaune. De plus, je pense que Vertonghen ne glissera pas en DC, vu que notre arrière gauche est beaucoup trop peu expérimenté (joue dans le championnat belge et pas dans un club du top 3) et que face à Bale ce ne serait pas un cadeau de l'envoyer au casse-pipe pour son premier match d'un Euro. A mon sens, il va le remplacer par Denayer qui connait bien le foot anglais (il a joué un peu à City et a fait une très bonne saison au Celtic) et qui est une valeur sûre quand il est dans un bon jour. Je comprends ton amertume quant au jeu peu fluide des Belges vu que je la ressent également. Le problème est que tactiquement, il n'y a pas d'automatisme, donc c'est difficile de créer du jeu de manière automatisée si je puis dire. Ce n'est pas comme l'Allemagne ou il y a des mécanismes et des tactiques qui sont extrêmement bien rôdé (et ils ne jouent pas tous dans le même club comme certains le supputeraient). Wilmots ne travaille pas les automatismes (il le dit lui-même que c'est "une perte de temps") donc c'est impossible d'avoir un jeu cohérent et des lignes directrices claires (un peu comme Hogson avec l'Angleterre). Il va falloir que Hazard et De Bruyne soit en forme contre le Pays de Galles parce-que je sens bien les Gallois défendent corps et âmes devant leur cage...
Message posté par tacle_tibia
Ques tu comprend pas dans IMMACULEE ?

elle n' a jamais connu ni le foutre , ni la biffle , ni la levrette.

Une belle vierge qui traversera l'euro de sa robe blanche , et laissant las , les macaronis, les froggies, les vikings et autre bacalao , se casser les dents sur sa ceinture de chasteté...


Ouais, sauf que celui qui donne le bras jusqu'à l'autel* à la vierge nuptiale, c'est Jo-je sens mes pets et je roule pour Mickey...
Donc c'est plutôt, immaculée dans un coin...

Le Kiosque SO PRESS

Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
409 22