1. //
  2. //
  3. // Nice-PSG

​​L'ange et le démon

Dans le dur, limite bidon et inconstant durant la première partie de saison, Ángel Di María s'est réveillé en 2017 avec les arrivées de Julian Draxler et Gonçalo Guedes. Depuis, Ratatouille marche sur l'eau. Ce qui est à la fois rassurant, mais donne aussi d'énormes regrets sur son début de championnat.

Modififié
En football, les chiffres ne mentent pas. En 2017, Ángel Di María a joué 20 matchs avec le Paris-SG. Son apport ? 10 buts et 11 passes. Bien loin des 3 buts et 7 passes du premier tiers de la saison quand le PSG et l'Argentin toussaient leur football. Comment et pourquoi le numéro 11 est-il (re)devenu un joueur important au sein du club de la capitale ? Pas besoin de chercher midi à quatorze heures, Di María s'est sorti les doigts une fois que son poste était menacé. C’est tout. Car l'homme fonctionne comme ça, à en croire ses propos dans un entretien donné au Canal Football Club courant avril. « Dans tous les clubs où je suis passé, j’avais un rival qui pouvait prendre ma place. Un jour c’était Bale, un autre c’était Isco. J’ai toujours dû surmonter ça. Ici, je crois que j’étais trop tranquille. Quand ça arrive, il faut changer d’état d’esprit et réagir. Je crois que je ne faisais pas vraiment attention et quand Draxler et Guedes sont arrivés, je me suis rendu compte que j’étais en train de perdre ma place. C’est là que j’ai réalisé et les choses se sont énormément améliorées. » En somme, impossible de compter sur lui dans une équipe où personne n'est là pour lui faire de l'ombre a minima. L'avouer publiquement, mine de rien, est tout sauf anodin. Cela révèle une certaine idée de son individualisme dans un sport collectif. Le message envoyé aux copains est limpide : « Ne comptez pas sur moi pour trop en faire quand j'ai Lucas ou Ben Arfa en concurrence. » L’Argentin a eu beaucoup de mal à se faire aux méthodes d’Unai Emery, à savoir la répétition des efforts, surtout sans ballon. « C’est difficile à expliquer. L’entraîneur était sur mon dos en permanence pour que je m’améliore. Ça a été un peu dur avec lui. Parfois, quand on change d'entraîneur, c’est difficile de s’adapter rapidement à son état d’esprit. Ça a été compliqué pour tout le monde. Ça m’est arrivé ici, comme ça peut m’arriver en sélection » , lâche-t-il toujours sur Canal Plus. Au vrai, le numéro 11 n’a-t-il pas été surtout vexé quand le club a commencé à sonder le marché chinois pour lui trouver une porte de sortie onéreuse en janvier ? C’est possible. Il ne manquait plus que les débuts tonitruants de Julian Draxler pour faire sonner le système d’alarme de l’ancien du Real Madrid.

Mario l’Azuréen

8e passeur de l’histoire du club


Ni vu, ni connu, le gaucher a commencé à mettre le bleu de chauffe, à se montrer volubile en zone mixte et à être décisif... Comme face au FC Barcelone où il plante un doublé au match aller et répond – enfin – aux attentes placées en lui. Seul joueur à avoir disputé et gagné une finale de Ligue des champions, Di María devait être l’homme de la C1. Légèrement décevant l’an dernier sur la scène européenne, il semblait avoir franchi un palier au cœur du mois de février... avant que son entrée catastrophique au Nou Camp ne vienne de nouveau semer le doute. Est-il le leader technique que le PSG attendait ? Possible. En tout cas, les chiffres plaident en ce sens, lui qui, après le match contre Monaco en Coupe de France, pèse déjà 40 passes décisives en moins de deux saisons dans la capitale, ce qui le place au 8e rang dans l’histoire des passeurs du club. Des chiffres qui rendent encore plus frustrante sa première partie de saison, car lorsqu'il est en flèche rouge, le gaucher est capable de briser une défense à lui seul. Pour celui qui a récemment abandonné la célébration « cœur avec les doigts » pour un « coup de fil » (en référence à sa fille qu’il voit peu, mais à qui il téléphone beaucoup), cette fin de saison est le théâtre parfait pour confirmer que le PSG ne s’est pas trompé en misant 63 briques sur lui lors de l’été 2015. Surtout, dans un club qui se cherche un directeur sportif, il serait bien pour celui qui cherche absolument à y mettre un de ses hommes que sa première pierre à l’édifice parisien ne soit pas une planche pourrie. Un certain Jorge Mendes. C’est donc plus qu’une simple fin de saison réussie que joue Di María...



Par Mathieu Faure
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié




Dans cet article

Si on recrute un ailier genre Sanchez, j'imagine que lui est plus menacé que Draxler... Et s'il reste, il va devoir se bouger !

Maintenant, reste à savoir si Emery va conserver le 4-3-3 ou changer de système. Et il faudra dans tous les cas avoir un peu plus de qualité sur la banc car Lucas ou HBA, c'est insuffisant. Guedes ou Lo Celso, pour l'instant on n'en a pas assez vu mais à moins d'une révélation, je ne vois pas un des deux inquiéter un titulaire.
Ce commentaire a été modifié.
KeepTraining Niveau : DHR
Il faudrait qu'Emery passe à son 4-2-3-1 de prédilection la saison prochaine, histoire de commencer à préparer l'après-Motta.

Dans ce système, Sanchez aurait vraiment une place, un coup sur un côté, un coup en pointe pour faire souffler Cavani.

Après la grosse incertitude réside dans le poste le meneur, Pastore pourra-t-il faire une saison complète ? S'il se blesse, Draxler ou Lo Celso sauront-ils prendre la relève ?
Ou faut-il se résigner et recruter un gros numéro 10 ? (ma préférence irait pour Eriksen)

Je sais, je blasphème ne serait-ce qu'en envisageant de remplacer El Flaco...
Di Maria, même s'il fait preuve d'inconstance, est quand même meilleur que Draxler (qui n'est pas non plus un As de régularité) faut pas se mentir.

Celui qui sera le plus menacé, c'est Pastore et son corps de lâche (ça me fait très très mal de le dire), l'équipe se dessinerait en 4-2-3-1 modulable en 4-4-2 avec un quator offensif qui ressemblerait à ça: Di Maria-Draxler-Sanchez-Cavani.
2 réponses à ce commentaire.
Seul joueur à avoir (...) gagné une finale de Ligue des champions"

Même s'il n'a pas pris part à la rencontre contre le Bayern en finale, Thiago Motta a quand même remporté la ldc avec l'inter, tout comme Maxwell il me semble.
Maxwell était déjà au barça... au poste de dindon de la farce avec Ibra (parti "pour gagner le ldc" pendant qu'Eto'o, lui, se marrait bien...).
1 réponse à ce commentaire.
J'ai quand même énormément mal avec cette attitude.

Le mec est un pro et il ne se sort les doigts que s'il se sent menacé.
Il a été ignoble pendant 5 mois et les points qu'il aurait pu rapporter s'il en avait eu quelque-chose à foutre nous permettraient peut-être de regarder l'ASM les yeux dans les yeux aujourd'hui.
Di Maria plutot un tres bons joueur dajout pour une equipe de star mais pas vraiment un leader
Hier à 17:07 Un joueur de MLS prend un amende à cause de ses chaussettes 8 Hier à 13:36 Manchester City passe au foot US 12 Hier à 10:27 La CAN se jouera l'été et à 24 équipes 74
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
jeudi 20 juillet Zabaleta claque une grosse volée pour accueillir Joe Hart 3
jeudi 20 juillet La théorie qui dit que Neymar va signer au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 20 juillet Une remontée historique des Seattle Sounders 19 mercredi 19 juillet Les Brésiliens du PSG (via BRUT SPORT) mercredi 19 juillet La petite gourmandise de Callejón 4 mercredi 19 juillet Un but barcelonesque en D4 argentine 10 mardi 18 juillet Un supporter argentin dégomme un drone 18 mardi 18 juillet Utaka débarque à Sedan ! 19 mardi 18 juillet La Norvège, prochaine étape de Diego Forlán ? 11 mardi 18 juillet Un champion du monde 2006 recherche un club sur LinkedIn 41 lundi 17 juillet Lass officiellement à Al-Jazira 40 lundi 17 juillet Un tatouage de Lacazette sur le cul d'un fan d'Arsenal 44 lundi 17 juillet Les énormes fumigènes du Lech Poznań 11 lundi 17 juillet Michu arrête sa carrière 14 lundi 17 juillet Diego Costa parade avec un maillot de l'Atlético 13 dimanche 16 juillet Marco Simone nouvel entraîneur du Club africain 7 dimanche 16 juillet La mine de Pato avec le Tianjin Quanjian 5 dimanche 16 juillet David Bellion au Festival d'Avignon 15 dimanche 16 juillet Le lapsus embarrassant de Biglia 17 dimanche 16 juillet Gold Cup : La Martinique quasiment éliminée 2 samedi 15 juillet La famille Ajax affiche son soutien à Nouri 7 samedi 15 juillet Éric Abidal flambe dans un tournoi de foot à six 13 samedi 15 juillet Ah, au fait, Sneijder est officiellement libre 25 samedi 15 juillet La Guyane éliminée de la Gold Cup 8 vendredi 14 juillet Un match amical à onze contre cent 12 vendredi 14 juillet La Guyane perd sur tapis vert à cause de Malouda 22 vendredi 14 juillet Candela régale avec l'équipe de France de légendes de futsal 14 vendredi 14 juillet Un jour après son transfert, il se prend un lob de 50 mètres jeudi 13 juillet Rooney claque une grosse mine pour son retour 18 jeudi 13 juillet Bolton installe des sièges de luxe dans son stade 16 jeudi 13 juillet Munich 1860 ne jouera plus à l'Allianz Arena 22 jeudi 13 juillet Chuck Blazer est mort 96 mercredi 12 juillet Un club anglais va payer ses joueuses autant que ses joueurs 27 mercredi 12 juillet En direct : la présentation de Dani Alves au PSG (via Brut Sport) 6 mercredi 12 juillet Solomon Nyantakyi accusé de double meurtre 40 mercredi 12 juillet Verratti affiche Trapp 36 mercredi 12 juillet La Guyane prend un point historique ! 41 mardi 11 juillet Malouda titulaire avec la Guyane 4 mardi 11 juillet Quel mercato pour la saison 2017/2018 ? 5 lundi 10 juillet Amavi recalé à la visite médicale 38 lundi 10 juillet Le pétard de Ziri Hammar 2 lundi 10 juillet Un Allemand passe du foot amateur à la D3 anglaise 21 dimanche 9 juillet L'hommage de United à Rooney 17 dimanche 9 juillet Sol Campbell prêt à travailler gratuitement 22 dimanche 9 juillet Un maillot interdit à cause d'une carte du XXe siècle 9 samedi 8 juillet Le coup franc sublime d'Anderlecht 1 vendredi 7 juillet Un cours d'anglais pour annoncer la dernière recrue de Swansea 1 vendredi 7 juillet Les joueurs de Bilbao se rasent le crâne en soutien à Yeray Álvarez 13 vendredi 7 juillet Guy Roux rêve d'aligner Macron 17 vendredi 7 juillet Le programme de la première journée de Ligue 1 31 vendredi 7 juillet Mbappé en tournée à Paris 66 vendredi 7 juillet Un Anglais va faire le tour des stades des 55 pays d'Europe pendant un an 14 jeudi 6 juillet Fusion Juvisy-Paris FC actée 9 jeudi 6 juillet Platini : suspension confirmée par le Tribunal fédéral suisse 5 jeudi 6 juillet Le golazo de Damião avec Flamengo 10 jeudi 6 juillet Wycombe dévoile un maillot de gardien hypnotisant 20 jeudi 6 juillet Giovinco continue de régaler à Toronto 12 jeudi 6 juillet Piqué s'éclate dans le désert 20 jeudi 6 juillet Maradona continue ses péripéties 13 mercredi 5 juillet Le Real met la main sur Theo Hernández 44 mercredi 5 juillet SOLDES : jusqu'à -20% sur la boutique SO FOOT 2 mercredi 5 juillet Asamoah Gyan revient en Europe 26 mercredi 5 juillet Un supporter fait 13 700 km pour voir jouer son équipe 8 mercredi 5 juillet Eric Dier fait l'essuie-glace 9 mercredi 5 juillet Chapecoense vire son entraîneur 7 mercredi 5 juillet Lingard tape un foot avec des gosses hystériques 43 mardi 4 juillet Le prochain SO FOOT en kiosque le 12 juillet 1 mardi 4 juillet Chine : un arbitre tabassé lors d'un match supposé truqué 12 mardi 4 juillet John Terry s'invite sur la fesse d'un supporter d'Aston Villa 15 mardi 4 juillet Un Géorgien se fait tatouer son onze de rêve des Pays-Bas 48 mardi 4 juillet Maradona au match pour Infantino 3 mardi 4 juillet Podolski et la culture japonaise 23 mardi 4 juillet La superbe vidéo de campagne d'abonnement de la Sampdoria 24 lundi 3 juillet Maradona accusé d'agression par une journaliste russe 45 lundi 3 juillet Djibril Cissé signe en D3 suisse 26 lundi 3 juillet Le portrait mural d'Hamšík dévoilé 13 lundi 3 juillet Maradona joue au hockey en Russie 4 lundi 3 juillet Un joueur nord-irlandais fait croire qu'il signe au Barça 13 lundi 3 juillet Éric Besson devient président du Blanc-Mesnil 15 dimanche 2 juillet Le solo de Pato 14 dimanche 2 juillet Blatter : « J'aurais dû m'arrêter plus tôt » 16 dimanche 2 juillet Dybala marque un coup franc improbable 8
À lire ensuite
L'OL braque le SCO