1. //
  2. //
  3. // Transfert Neymar

¡ Adiós, Neymar !

Après quatre années de bons et loyaux services au Barça, Neymar plie bagage et s’installe donc à Paris. Si le Brésilien ne possède pas encore la côte d’amour de Raí dans les cœurs parisiens, l’Espagne prend acte de la perte d’une star en quête de réelle reconnaissance. Invités à se prononcer sur ce départ, l'ancien ballon d'or 1960 Luis Suárez Miramontes, l'entraîneur Radomir Antic et le joueur Coke analysent le transfert de l’été.

Modififié
Comment percevez-vous la signature de Neymar au PSG ?
Coke Andújar : Pour le PSG, signer un joueur comme Neymar à 25 ans, c’est énorme. À l’heure actuelle, Neymar est toujours un peu derrière Messi et Cristiano Ronaldo en termes de standing, car il était difficile d’apparaître comme le numéro un dans ces équipes. Neymar, c’est le top niveau. C’est sûrement lui qui reprendra le flambeau du beau jeu après Messi. Avoir un joueur de ce niveau capable de faire la différence, c’est un grand pas en avant pour le PSG. Le club était déjà un candidat sérieux pour l’obtention de la Ligue des champions, avec ce transfert, il fait clairement partie des favoris.
Luis Suárez Miramontes : Nous sommes tous au courant que Neymar est un joueur au talent immense, cela ne fait aucun doute. Les chiffres du transfert me laissent bouche bée et surprennent beaucoup de monde en réalité. Ce sont des chiffres qui dépassent toute logique. Mais je pense que ce transfert va bien plus loin que le Paris Saint-Germain. L’argent est versé à Neymar, qui se libère de son contrat au Barça depuis le Qatar… Cela va au-delà du football. Neymar est un grand joueur, mais les chiffres me paraissent disproportionnés.


Vous pensez que c’est une bonne ou une mauvaise nouvelle pour le Barça ?
Radomir Antíc : Neymar était un joueur très important au sein du Barça, et il est certain que son absence va dans un premier temps se ressentir au sein du vestiaire. Ensuite, ce vide va attirer l’attention de plusieurs joueurs qui souhaiteront jouer pour le FC Barcelone. Nous venons de passer un mois très dense dans l’actualité du club entre le dossier Verratti et celui de Neymar, où l’incertitude régnait beaucoup. Le club dispose maintenant d’un mois pour pallier à ce départ.
"Avec la vente de Neymar, je vois le Barça capable d’acquérir deux voire trois joueurs de grand talent, et encore garder de l’argent lié au transfert"Luis Suarez
LS : Malgré le fait que le Barça perde un grand joueur, le club va profiter de cette somme pour renflouer les caisses, mais pourra aussi acheter. Avec la vente de Neymar, je vois le Barça capable d’acquérir deux voire trois joueurs de grand talent, et encore garder de l’argent lié au transfert !
CA : Neymar est un joueur difficile à remplacer. C’était dans le projet du Barça de le faire devenir le meilleur joueur de la planète d’ici trois ou quatre ans. C’est un joueur qui possède encore de longues années de très bon football devant lui, il se convertit en joueur clé dans les matchs capitaux. L’argent lié au transfert devrait permettre au Barça de construire à nouveau une grande équipe, mais parvenir à trouver l’équivalent de Neymar, ça me paraît compliqué.

Payer 222 millions d’euros pour s’acheter un joueur, est-ce que vous considérez cela comme éthique ?
LS : Lorsque j’étais joueur de football, mon transfert du FC Barcelone vers l’Inter Milan était un record à l’époque (204 000 euros, ndlr). Aujourd’hui, cette somme est tellement devenue ridicule… En plus, le passage à l’Euro a fait gonfler tous les prix ! La lire italienne, la peseta espagnole, le franc français avaient une valeur bien moindre. Ce changement monétaire rend ce transfert encore plus extrême. Après, chacun fait ce qu’il souhaite de son argent… Paris souhaite mettre fin à la dictature sportive du Barça, du Real Madrid, du Bayern Munich, de Manchester. Et pour cela, la direction parisienne a décidé de montrer sa puissance. Il faut respecter leur décision.
CA : C’est beaucoup d’argent, avec cela on pourrait se payer n’importe quelle autre chose. L’évolution du football est ainsi faite : on voit des sommes d’argent gigantesques dépensées pour des milieux de terrain. Ils sont très forts, mais en soi, ils ne sont pas déterminants, ils ne marquent pas beaucoup de buts. Et tout de même, tu paies des joueurs pareils à 100, voire 120 millions d’euros… Si ensuite, tu dois te payer un crack mondial en attaque, tu vas forcément devoir payer plus cher. Mais oui, il est clair que c’est beaucoup d’argent.
RA : Payer une telle somme pour un joueur, je ne sais pas trop quoi en penser, très franchement. Ce qui m’interroge le plus c’est de savoir où va tout cet argent.


Et où va tout cet argent, justement ?
CA : Je ne suis pas assez calé dans le domaine pour répondre. J’imagine que ce sera investi dans le club, qui va se préparer à recruter de nouveaux éléments, et ça s’arrête là. Très franchement, je ne connais pas bien ce milieu.
RA : Cela me désole d’une certaine façon... Mais quand il y a un intérêt très important d’un top club envers un autre aujourd’hui, c’est comme cela que les choses se règlent en cas de transfert. Je ne sais pas quoi répondre à cela, si ce n’est que le football se dirige vers un chemin où l’argent joue de plus en plus un rôle majeur. Quand tu pars en Chine, aux Etats-Unis ou au Qatar, c’est pour toucher de l’argent et rien de plus, il faut arrêter de se voiler la face.

Pour aller plus loin, le business du football est-il en train de dériver ?
LS : Ce business a commencé à naître quand les joueurs se sont rendus compte qu’à la fin de leur contrat, ils devenaient libres de s’engager ailleurs. Ils sont devenus des marchandises, à penser business, business et encore business. Désormais, tu peux voir des joueurs qui se sentent bien dans une équipe s’en aller du jour au lendemain car ils gagneront plus dans un autre club, puis encore plus dans un autre six mois plus tard… Prenez l’exemple de Samuel Eto’o à l’Inter.
"Eto’o a sacrifié une partie de sa carrière pour l’argent, c’est aussi simple que cela."
Il était au top dans un grand club, et puis il s’est décidé à partir au fin fond de la Russie dans une ville dont on ne connaissait même pas l’existence. Eto’o a sacrifié une partie de sa carrière pour l’argent, c’est aussi simple que cela. Mais cette notion, le supporter d’un club ne la prend pas en compte, car son unique objectif est de voir son équipe gagner à la fin. Il souhaite venir assister à une victoire de son équipe au stade, le reste importe peu.


Pour rester sur le cas Neymar, le joueur a toujours été dans l’ombre de Lionel Messi… Quelles sont les garanties que Neymar peut apporter en tant que leader ?
RA : Je ne suis pas d’accord. Pour moi, Messi et Neymar ont joué de façon complémentaire sur le terrain. Depuis la droite, Messi percutait vers le centre et recherchait régulièrement l’espace pour utiliser Neymar. Cette année, Neymar était un joueur déterminant dans le jeu du FC Barcelone. Et je ne parle pas simplement de son match contre le PSG, je parle de toute la saison. Neymar, c’est le futur grand joueur de l’avenir proche. Il s’est aussi fait déranger par des soucis judiciaires tout le long de l’année, ce départ lui permet aussi de changer d’air. J’ai cru comprendre qu’il allait bénéficier de l’intégralité de ses droits à l’image… Pour lui, c’est aussi une question d’argent.
LS : Dernièrement, je trouvais déjà que Neymar devenait un joueur d’équivalence à Messi depuis le côté gauche du Barça. Il y avait cette comparaison incessante en club et à l’international avec Messi et Cristiano Ronaldo, mais ce départ au PSG va lui offrir davantage de liberté et de responsabilité. Ses exploits avec le PSG vont être plus médiatisés que ceux qu’il réalisait pour le Barça, car Messi avait le poste de numéro un.
CA : Lorsqu’il joue avec sa sélection, Neymar devient ce leader d’équipe et nous pouvons constater qu’il est capable de jouer ce rôle quand on voit notamment les résultats actuels du Brésil. Au Barça, Neymar se contentait de faire la différence sur son côté quand Messi avait un rôle plus complet, à droite et au centre du jeu, où il organisait le jeu de l’équipe. Aller à Paris sera pour lui une nouvelle étape, mais Neymar est capable d’assumer ce rôle et de devenir le prochain meilleur joueur du monde.

On parlait souvent de l’impossibilité pour un joueur offensif de jouer au Barça devant la concurrence de la MSN… Ce départ peut-il permettre au Barça d’entamer un nouveau cycle et de retrouver la victoire ?
RA : Bien sûr ! La perte de Neymar ne condamne pas le Barça à ne plus gagner de titres, au contraire. Cette grosse somme d’argent va servir à recruter de nouvelles têtes et faire venir des joueurs dont l’envie de jouer pour le Barça est réelle. C’est d’ailleurs là où l’envie de Neymar n’était peut-être plus la même.
"Le Barça possède toutes les cartes en main pour densifier son effectif en qualité. Iniesta doit bientôt connaître son successeur par exemple, c’est peut-être l’année pour le recruter."Luis Suarez
LS : Le club part avec une base très solide en attaque, donc il peut améliorer le secteur qu’il souhaite : attaque, milieu ou défense… Le Barça possède toutes les cartes en main pour densifier son effectif en qualité. Iniesta doit bientôt connaître son successeur par exemple, c’est peut-être l’année pour le recruter. Je n’ai aucun souci sur le Barça : il reste toujours ultra compétitif en Liga et en Ligue des champions. Pour être plus global, je pense même que nous allons assister à un jeu des chaises musicales chez les grands joueurs avec ce transfert de Neymar. L’argent va faire bouger les choses.


Est-ce que le transfert de Neymar peut se transformer en échec pour le PSG ?
LS : Ce qui va se passer, c’est que Neymar va devoir assumer l’énorme attente liée au prix de son transfert. Le Paris Saint-Germain fait ce transfert dans l’optique clair et net de remporter la Ligue des champions. Le championnat de France, le club devrait le remporter sans sourciller. Le hic, c’est que la C1 comprend 5 ou 6 équipes qui ont les capacités de remporter cette compétition. Des équipes qui investissent chaque année des sommes astronomiques… Et de ces équipes, seule une remporte le trophée chaque année (rires) ! Neymar va devoir éviter de prendre la grosse tête à se dire : ‘Je suis le joueur le mieux payé du club’ ou ‘Je suis le meilleur’. Avant toute chose, il va devoir prouver qu’il vaut ce que Paris a mis sur la table. Pour réussir ce défi, il va devoir être à l’aise dans sa tête, user de son sang-froid et mettre en œuvre ses capacités footballistiques exceptionnelles. C’est la technique que j’avais adoptée à l’époque de mon transfert à l’Inter. Neymar doit être le joueur qui va donner le La, parce qu’il est le plus à même de diriger l’équipe vers la victoire.
RA : Recruter Neymar, c’est susciter l’attente des supporters. La Ligue des champions est une compétition prestigieuse, où l’argent joue bien entendu un rôle déterminant. Neymar va être confronté à l’exigence du résultat.
CA : Les joueurs comme Neymar jouent très peu de matchs sans pression. Ils sont constamment scrutés, que ce soit en club ou en sélection. Je dirais même qu’ils vivent quotidiennement avec la pression, donc ils sont habitués à jouer. J’ai déjà eu l’opportunité de l’affronter, et Neymar sait déséquilibrer son vis-à-vis quand il accélère depuis le côté, il sait marquer et faire marquer. En France, je pense qu’il va cartonner. Ces dernières années, il s’est aussi renforcé sur le plan mental et commence de plus en plus à encaisser les coups sans sortir de son match. Le poste de meneur de jeu lui convient aussi quand cela est nécessaire.


À quoi peut-on s’attendre pour Neymar d’ici deux ou trois ans ?
RA : Comparer la Liga et la Ligue 1 sont deux types de football différents… Neymar se met au défi de dominer une nouvelle philosophie, et je reste persuadé qu’il ne va pas décevoir car nous parlons d’un très grand joueur.
CA : C’est difficile de le pronostiquer ! Il peut faire du PSG une équipe meilleure avec une force offensive encore plus importante et sur le plan personnel, pourquoi pas envisager un ballon d’or d’ici là. Avec Emery, je crois que l’alchimie peut vraiment prendre une belle tournure car c’est un entraîneur qui étudie beaucoup ses adversaires, et il a affronté Neymar beaucoup de fois en Liga et en coupe d’Europe. Unai connait Neymar et saura comment bien l’utiliser.
"S’il garde son calme et qu’il ne brûle pas les étapes de son nouveau défi, il pourra faire les choses bien et prétendre à l’obtention du Ballon d’or qu’il souhaite remporter."
LS : La qualité, Neymar la possède. S’il garde son calme et qu’il ne brûle pas les étapes de son nouveau défi, il pourra faire les choses bien et prétendre à l’obtention du Ballon d’or qu’il souhaite remporter. Je le lui souhaite, car c’est un sentiment magnifique (rires) ! D’autant plus que la notoriété et la popularité du trophée a bien augmenté depuis. Néanmoins, l’exigence de l’Europe sera très élevée car à présent, si une équipe du calibre du PSG ne remporte pas la Ligue des champions, elle ne sera pas considérée comme une bonne équipe. En revanche, si le PSG la remporte, Neymar sera considéré comme une légende vivante au PSG. C’est son défi. La pression sera là, car les médias seront en permanence sur son dos et vont exiger de lui un excellent rendement sur le terrain. C’est aussi ça, la dure loi du sport : seule une poignée de joueurs peut remporter les récompenses collectives et individuelles. Neymar devra être de ceux-là.

Propos recueillis par Antoine Donnarieix
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié




Dans cet article

Rorschach Niveau : DHR
Je ne connaissais Luis Suarez 1 que de par son palmarès et force est de constater que le gars sait de quoi il parle. Tout ça, du haut de ses 82 ans: respect!

Un des rares articles intéressants sur l' "affaire Neymar".

Après il est 8h30 et je me couche. Je ne suis pas sûr que mon avis sois pertinent...
cHris wAddle Niveau : CFA
Toi, encore une fois tu rentres de soirée bredouille!
Rorschach Niveau : DHR
Je l'avoue, j'ai tout fait pour ne pas tromper ma meuf. Mission accomplie!
Ballon d'or le monsieur. Un goleador qu'on a bien oublié depuis...
4 réponses à ce commentaire.
Willygrondin Niveau : Loisir
Bonjour So Foot, mon commentaire n'a pas de rapport avec l'article mais tout de même 13 articles différents sur Neymar en l'espace de 24heures ça devient plus que barbant.
Procastin Niveau : DHR
oui so foot pourquoi parler de foot?
1 réponse à ce commentaire.
@ Radomir (ou au journaliste/traducteur) : on ne pallie pas à un départ, on pallie un départ.

C'est une vilaine faute de français, certes pardonnée à un serbe, mais pas certain que Antoine Donnareix soit un nom serbe par contre.
 //  15:30  //  Fidèle de Lyon
Il peut très bien être Serbe... Raciste!
Les serbes sont suffisamment francophiles malgré les bombes pour ne pas commettre ce genre de faute grossière
3 réponses à ce commentaire.
Effectivement il y a pléthore d'articles sur Neymar mais celui-ci est un peu différent et plutôt intéressant. Je suis curieux de voir comment le joueur va évoluer au fil de l'année lorsqu'il devra jouer dans des stades pleins mais inconnus pour lui au creux de l'hiver, lorsque les joueurs passeront leur temps à lui demander son maillot, etc.... Il va lui falloir un sacré tempérament et une grosse force de caractère. Il va peut être rencontrer des joueurs un peu teigneux qui devront par ailleurs faire attention à ne pas le blesser dans les contacts (levreront ils le pied d'ailleurs par crainte de toucher la petite merveille ?), rappelez-vous l'affaire d'état avec la blessure de Falcao en coupe de France...
Dommage Loulou ne pourra pas lui demander son maillot.
Vu l'environnement (plein de brésiliens dans l'équipe) et le fait qu'il sera au centre du projet, je vois pas trop comment il pourrait ne pas cartonner. En fait ça ne m'étonnerait pas qu'il finisse meilleur buteur ET meilleur passeur du championnat, à la Titi Henry version Invincibles.

Est-ce déjà arrivé dans notre championnat ?
Ce sera Cavani le meilleur buteur je pense. Neymar te fera un 20 buts 25 passes.
1 réponse à ce commentaire.
Prospère Mulenga Niveau : CFA
 //  11:49  //  Aficionado du Paris S-G
Note : 1
Je rejoins les commentaires précédents, un des seuls articles intéressant sur ce transfert pharaonique.

Pour en revenir sur l'aspect économique, le club touche environ 15% du prix de vente TTC du maillot.

Sachant que le psg vend en moyenne 500 000 unités par an, il faudrait plus de 22 ans pour rentabiliser le transfert de Neymar Jr juste avec la vente de maillot.

Certes, des contrats de sponsoring vont être renégocier pour renflouer davantage les caisses du psg. Mais ce transfert ne sera jamais rentabiliser sur l'aspect financier.

Prospère Mulenga économiste du Dimanche, inspiré par Luc Arrondel

Source : BFM Business

Suis je le seul à le trouver surcoté
Marty_Nick Niveau : DHR
Non, moi aussi ! Chaque fois que je l’ai vu jouer il jouait sur le côté ! Mais bon, il aime aussi repiquer au centre et le fait pas trop mal !
Tartuffe va !
LincolnDeGalatasarayOnT'OubliePas Niveau : Loisir
d'accord avec toi sur l'apatridité mais là c'est carton jaune !
2 réponses à ce commentaire.
Je vais m atteler à la lecture de cet article. Avant cette besogne, je me dis que, Bastia absent, je compte sur Kader Mangane pr s occuper du dossier Neymar.
nononoway Niveau : CFA
 //  22:24  //  Fidèle de la Belgique
"Pallier à" n'est pas français
il y a 5 heures NOUVEAU : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! il y a 2 heures Un match arrêté par des jets d'oeufs 4
il y a 7 heures Des lions sur les murs d'un vestiaire 28 Hier à 21:30 La belle ouverture du score de Liverpool 16
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 17:57 Macron s'est invité à la Commanderie 28 Hier à 11:20 Un mercato raccourci en Premier League ? 26
Hier à 11:16 Gignac donne son nom à un tigre 22 Hier à 08:48 Déjà un doublé pour Gomis en Turquie 6 lundi 14 août Ribéry défait les lacets de l'arbitre en plein match 41 dimanche 13 août Le premier but de Neymar avec Paris 10 dimanche 13 août La banderole guingampaise pour Neymar 33 dimanche 13 août Gignac claque son premier pion de la saison dimanche 13 août La douceur de Bendtner 11 dimanche 13 août L'expulsion invraisemblable de Kaká 29 samedi 12 août Un joueur expulsé après 39 secondes 3 samedi 12 août Les Farc veulent une équipe professionnelle 23 vendredi 11 août Sneijder présenté à l'Allianz Riviera 11 vendredi 11 août 340€ à gagner avec Bordeaux & Caen-Saint-Etienne vendredi 11 août Watford annonce une recrue via Football Manager 13 vendredi 11 août L'énorme raté de Van Wolfswinkel 6 vendredi 11 août Burnley s'intéresse à De Préville 25 vendredi 11 août Botafogo et le Club Nacional voient rouge en Libertadores 5 vendredi 11 août La photo de Fellaini en street-art à Melbourne 11 jeudi 10 août Un club estonien marque sans avoir touché le ballon 7 mercredi 9 août La drôle de vidéo de présentation de Boudebouz au Betis 9 mercredi 9 août Taye Taiwo s'exile en Suède 23 mercredi 9 août Peux-tu résoudre l'énigme de Geoffrey Jourdren ? (via BRUT SPORT) mercredi 9 août Il se blesse en enjambant un panneau publicitaire 36 mercredi 9 août La mine exceptionnelle de Tierney pour le Celtic 7 mercredi 9 août Et si c'était la saison d'Arsenal ? (via BRUT SPORT) mardi 8 août Patrick Montel s'indigne du transfert de Neymar (via BRUT SPORT) mardi 8 août Maradona est prêt à se battre pour Maduro 61 lundi 7 août Nainggolan, Strootman et Cafu s'essayent au drone challenge 12 lundi 7 août Djourou finalement à Antalyaspor 13 lundi 7 août Ils remboursent leurs supporters après une défaite 8-2 18 lundi 7 août Bricomarché partenaire de la Coupe de la Ligue 83 lundi 7 août David Villa plante un triplé dans le derby new yorkais 4 dimanche 6 août Le PSG aurait dépensé 50 000€ pour illuminer la Tour Eiffel 28 dimanche 6 août Une reprise de volée monumentale en Russie 9 dimanche 6 août Aboubakar Kamara : appelez-le "AK 47" 9 dimanche 6 août Quand Buffon rend hommage à Bolt 32 dimanche 6 août La praline de Drogba 5 samedi 5 août La merveille de Graziano Pellè 28 vendredi 4 août 400€ à gagner avec Neymar meilleur buteur de la Ligue 1 ! 1 vendredi 4 août Le vrai salaire de Neymar au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 3 août En direct devant l'hôtel de Neymar à Paris (via BRUT SPORT) jeudi 3 août Comment accueillir Neymar à Paris ? (via BRUT SPORT) jeudi 3 août L'ouverture du score du Videoton contre Bordeaux 2 jeudi 3 août La Premier League interdit les dessins sur ses pelouses 10 jeudi 3 août L'ancien boss de Disney s'offre Portsmouth 14 jeudi 3 août Le Real Madrid accroché par les All-Stars MLS 16 jeudi 3 août Domenech : « Les entraîneurs français ont un déficit d'image » 88 jeudi 3 août La lettre du maire d'Ostende aux supporters de l'OM 69 jeudi 3 août Un tifo du Legia revient sur la révolte de Varsovie 53 jeudi 3 août La franchise MLS de Beckham prend forme 35 jeudi 3 août 200€ à gagner avec PSG & FC Bâle jeudi 3 août Lampard embrasse la carrière de consultant 11 jeudi 3 août Aly Cissokho rejoint un promu turc 18 mercredi 2 août Kylian Mbappé souhaiterait quitter l'AS Monaco 114 mercredi 2 août Le super but collectif qui libère Nice 15 mercredi 2 août Le tifo en l'honneur de Nouri 2 mercredi 2 août Un joueur rémunéré en huile d'olive 39 mercredi 2 août Dundee met en vente son gardien sur Twitter 6 mardi 1er août Schweinsteiger trolle la presse US 7 mardi 1er août Les supporters bâlois s'invitent en conférence de presse 3 mardi 1er août Un cycliste parodie le tweet de Piqué 6 mardi 1er août Nainggolan met un coup de tondeuse à des supporters 5 mardi 1er août Excuse-toi comme Echouafni ! (via BRUT SPORT) mardi 1er août La formule « ABBA » lancée pour les TAB 33 mardi 1er août Klopp répare le micro de Simeone 22 lundi 31 juillet Adu testé en Pologne 26 lundi 31 juillet Les joueurs de Colo-Colo rentrent sur la pelouse avec des chiens 30 lundi 31 juillet "On peut te tuer dans la rue pour un téléphone portable" (via BRUT SPORT) lundi 31 juillet Giovinco claque encore un coup franc 16 lundi 31 juillet Dybala ridiculise Nainggolan 38 dimanche 30 juillet Le plus vieux derby du monde (via BRUT SPORT) dimanche 30 juillet La jolie praline de Kaká 16 dimanche 30 juillet Griezmann en saucisse sur Twitter 15 dimanche 30 juillet L'énorme boulette de la gardienne danoise 19 dimanche 30 juillet Un gardien égalise en dégageant 7 samedi 29 juillet Le derby de Soweto endeuillé 2 samedi 29 juillet Podolski débute par un doublé 5 samedi 29 juillet Laszlo Bölöni oublie le nom d'un joueur recruté la veille 15 samedi 29 juillet Kondogbia inscrit un superbe but... contre son camp 23 vendredi 28 juillet Les frangins dos Santos réunis aux Los Angeles Galaxy 23 vendredi 28 juillet Jermaine Pennant va signer en septième division anglaise 20 vendredi 28 juillet Le fils de Rivaldo claque une mine devant les yeux de son père 8 vendredi 28 juillet Metz veut rapatrier Emmanuel Rivière 27 vendredi 28 juillet Ángel María Villar démissionne de ses postes à la FIFA et l'UEFA 25 vendredi 28 juillet Brandão retrouve Anigo en Grèce 15 jeudi 27 juillet Le triplé de Valère Germain 20 jeudi 27 juillet La boulette de la gardienne portugaise 29 jeudi 27 juillet Bob Bradley va revenir en MLS à Los Angeles FC 2 jeudi 27 juillet Leroy Sané se tatoue son portrait dans le dos 103 mercredi 26 juillet Le Dynamo Kiev et Astana rigolent, Ludogorets et le Celtic font la moue 30 mercredi 26 juillet Les supporters niçois déjà bouillants 2 mercredi 26 juillet Un joueur quitte son club à cause de la croix catholique sur l'écusson 139 mercredi 26 juillet Siniša Mihajlović enquille les lucarnes à l'entraînement 22 mercredi 26 juillet Les fans de San Lorenzo reprennent Despacito (via Brut Sport) mardi 25 juillet Ederson atteint d'un cancer des testicules 67 mardi 25 juillet Marca annonce un accord pour Mbappé au Real Madrid 164 mardi 25 juillet Droit de réponse "Mistral Gagnant" 33 mardi 25 juillet La praline de Castillo au Mexique 4 lundi 24 juillet Reading présente ses maillots en réalité virtuelle lundi 24 juillet Entraînement arrêté à Leipzig après un pétage de plomb de Keïta 53 lundi 24 juillet Le maire de Mont-de-Marsan mange un rat à cause du PSG 26 lundi 24 juillet Quand des joueurs s'essaient aux glissades à plat ventre 6 lundi 24 juillet Ronald McDonald donne le coup d'envoi de Real-MU 28